Desjeux

  • Au nom de la loire

    Desjeux

    Combien de clins d'oeil complices, de petits matins dans la brume ? À chaque évocation, chaque rencontre : un frisson, une résonance, une émotion devant " cette eau qui coule sans cesse et pourtant est toujours là ".
    Depuis des années, nous avons souvent croisé la Loire, observant de la berge les jeux du soleil et de l 'eau avant de retrouver de Roanne à Nantes la voie royale des mariniers " vilains sur terre, seigneurs sur l'eau ". Il a fallu un cri de colère contre des aménagements hasardeux pour s'apercevoir que la Loire est un grand fleuve vivant dont les humeurs changeantes sont les palpitations vitales d'une nature généreuse.
    Aujourd'hui, "Au nom de la Loire ", le camp de bataille s'est transformé en champ de travail, laissant une large place au dialogue et à l'intelligence. C'est une évidence, ce fleuve est un patrimoine connu dans le monde entier qui mérite le respect. L'homme doit désormais vivre avec le fleuve et non contre lui. Rarement, de part la qualité de ses acteurs, un conflit avait porté autant de promesses de nouveaux rapports entre l'homme et la nature.
    Ce livre veut en être le témoignage. Si l'on pouvait établir des courbes de poésie, comme le font les géographes pour les reliefs, c'est sûrement sur la Loire que l'intensité serait la plus forte aimait dire Maurice Genevoix, le grand écrivain de la Loire.

  • Comment détecter les phénomènes sociaux émergents - une nouvelle technologie, un nouvel usage ou un nouvel imaginaire sociétal ? L'enquête qualitative, parce qu'elle est au plus près du terrain et des acteurs, permet de mettre au jour des faits, des signaux faibles, des mécanismes sociaux, qu'une approche q uantitative ignorerait.
    S'appuyant sur l'expérience des auteurs dans le domaine des innovations et du changement culturel et social, en France et à l'étranger, cet ouvrage explique, de manière concrète, comment se construisent des enquêtes qualitatives. Il présente les principales méthodes qualitatives, les techniques de recueil de données et souligne l'importance de la flexibilité et du sens de l'observation dont doit faire preuve l'enquêteur sur le terrain.

  • Ce livre consacré aux vodun et orisha constitue une somme de documents exceptionnels. Ce livre témoignage montre l'évolution d'un culte fondé autrefois sur l'initiation et le secret, qui revendique aujourd'hui une dimension culturelle, ciment d'une société où la religion relie les hommes et le cosmos. Au cours d'un premier et long séjour d'un an et demi suivi de plusieurs autres, Catherine et Bernard Desjeux ont pu partager et vivre un grand nombre de cérémonies où les morts deviennent les membres les plus importants de la société des vivants.

  • Avec la réforme du 23 mars 2019, la France est l'un des treize pays européens à ouvrir le droit de vote à toutes les personnes vivant avec un handicap. Elle redonne ainsi leurs voix à 300 000 personnes en tutelle.
    Cyril Desjeux en décortique les conséquences. En repositionnant les personnes vivant avec un handicap non plus comme des objets de soins, mais comme des sujets de droits, cette réforme les réhabilite dans toutes les dimensions de leur citoyenneté.
    Ce livre aborde la façon dont l'expérience des handicaps réinvente des manières de faire avec les normes électorales. Au-delà, il propose une analyse plus globale de la citoyenneté en général. Il montre ainsi que ces nouvelles dispositions offrent l'opportunité de construire une société reposant sur une éthique de la responsabilité, s'intéressant au vivre ensemble et à la manière dont chacun est connecté aux autres.

  • Ce livre accompagné d'un film propose un voyage à la découverte de Kankan Nabaya, ville de l'hospitalité en Guinée. Un voyage dans l'histoire contemporaine de cette terre d'islam, où il est question de paix et d'amour dans la logique de la charte du Mandé. Elle conforte les règles du «vivre ensemble», règles fragiles et vitales à l'heure où les migrations se transforment en drames quotidiens pour des millions de personnes dans le monde entier.
    Kankan Nabaya est un carrefour où musulmans, chrétiens et animistes coha bitent dans un dialogue permanent. C'est aussi un grand marché international, une cité universitaire où la culture irri gue la vie. La mamaya, la grande fête d'après l'Aïd el-Kébir, est l'occasion de se retrou ver dans la joie.
    Ce livre/film est le témoignage de nos rencontres avec les femmes et les hom mes qui font cette ville.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Bordé par des villes mythiques comme Tombouctou et Djenné, frontière mouvante entre le Sahara et le Sahel, le fleuve Niger, fleuve vivant, fleuve de vie, est le coeur du Mali.
    Sur l'eau et sur ses rives l'activité est intense. Pêcheurs, piroguiers, artisans, agriculteurs... s'y partagent l'espace. Pour combien de temps ?

  • Ce livre est un regard concerné sur un continent riche de ses diversités.
    Un livre comme un sourire, un trait d'union, une main tendue... Un premier et long séjour au Bénin, comme initiation à un monde où le partage est une évidence, non un devoir ou une morale. De multiples voyages à travers toute l'Afrique de l'Ouest, pendant près de trente ans, nous font découvrir des trésors, nous transforment en passeurs de couleurs. Des rives sèches du fleuve Niger aux moiteurs de la côte des Esclaves, de la case de terre aux buildings d'Abidjan, des ferveurs des cérémonies vaudou à la tranquillité des campements touaregs, nous n'avons cessé de nous enrichir de nombreuses amitiés.
    Un livre comme un point de vue... Un livre qui donnerait envie. Non, l'Afrique ne peut se réduire à ces cahiers d'images stéréotypées d'enfants agonisants, ces bidonvilles précaires... L'Afrique, ce sont aussi des écrivains, des musiciens, des cinéastes, des peintres, des plasticiens, des philosophes, des chercheurs, des ingénieurs... Regardez ce paysan sarcler son champ sous la violence du soleil ! L'Afrique pleure et sourit.
    L'Afrique a les couleurs de la vie, les couleurs de notre vie.

  • Ce livre est un regard, un partage. Jeux de miroir, miroir du je.
    Quelques images en résonnance de cinquante ans de voyages.
    Nous avons toujours eu une formidable envie, donner à voir l'autre à l'autre : celui qui va à l'école, mange, joue, prie, pleure ou sourit.

    Au-delà des images mentales, riches/pauvres, Noirs/Blancs, ce livre met en scène un face à face imaginaire. De l'Afrique noire à la Loire, de Tombouctou à Ouessant, du Sahara à chez moi, d'ici à là-bas, nous sommes tous des autres.
    Des moments de tendresse, d'humour, de vie. La diversité des situations écrit en lumière la rencontre de parallèles... Nos semblables sont-ils pareils ? Bienvenue chez vous.

  • L'auteur, formé à la spiritualité ignatienne, et accompagnateur spirituel depuis vingt cinq ans a choisi les quarante points de repères qui lui ont paru les plus utiles pour éclairer le priant qui désir s'engager dans la voie spirituelle et passer d'une religion de rites et de pratiques à une " " mystique " de l'intériorité : tout d'abord il s'agit de tomber au fond de soi pour trouver Dieu et lui donner prise sur sa vie ; ensuite il faut développer un grand amour de la Parole et goûter, " ruminer " celle-ci dans son coeur profond en croyant qu'elle peut " d'elle-même produire son fruit, de jour comme de nuit, qu'il (le semeur) veille ou qu'il dorme " comme la semence tombée en terre (Mc 4.
    14). Il y a plusieurs voies dans la vie chrétienne ; celle-ci est proposée ici. Il suffit de bien choisir ses affections, ce peut être une conversion.

  • Ces contes venus des quatre coins de la côte d'ivoire mettent en scène ses héros légendaires : le lièvre, l'araignée, le margouillat, l'hyène, la panthère, le lion.
    Et le paysan naïf, la femme rusée, le chasseur infatigable, le roi au coeur dur ou tendre, le génie colérique ou bienfaisant, le bon dieu juge et arbitre qui se tient dans le ciel et vous envoie une corde quand il vous invite chez lui, là-haut. leurs histoires, aussi variées que les villages oú elles sont nées, frappent par leur extrême liberté de ton, leur usage du merveilleux comme d'un ustensile commun, leurs moralités sou-vent déconcertantes.
    On y retrouve surtout le rire et l'humour africains, remèdes suprêmes contre les mauvais coups du sort, déguisements subtils de la sagesse.

  • Mali

    Cisse/Desjeux

    Le Mali est un pays immense en plein coeur de l'Afrique de l'Ouest. Il s'étend des étendues sahariennes du Tanezrouft aux savanes arborées du Wassoulou. Bordé à l'ouest par le fleuve Sénégal qui favorisa les conquêtes d'El Hadj Omar et des Français, il est traversé par le fleuve Niger, berceau de brillantes civilisations. Il reste de nombreux témoignages de ce passé dans les villes de Djenné, Tombouctou, Mopti ou Gao et, surtout, à travers une culture très contemporaine qui fait du Mali un des pays les plus féconds d'Afrique de l'Ouest. Ces racines culturelles, ancrées dans la tradition, s'expriment par la musique, le cinéma, les arts plastiques, la littérature... La vraie richesse du Mali réside sûrement dans cette extraordinaire part d'humanité qui perdure malgré les difficultés d'un environnement difficile. Catherine et Bernard Desjeux fréquentent depuis de nombreuses années ce pays, comme on fréquente un ami, avec complicité sans complaisance.

  • Cet ouvrage rassemble les meilleurs spécialistes de la consommation pour essayer de comprendre les nouveaux dispositifs de captation mis en place par le marketing, les marques ou la distribution et les consommateurs.
    Il nous fait découvrir tour à tour les transformations de la proximité des échanges marchands et la diversifi cation des stratégies de la distribution qui lui sont liées, les ruses du capitalisme vis-à-vis de l'économie collaborative, les contraintes de la géopolitique sur le pouvoir d'achat des classes moyennes les plus démunies, les stratégies de contournement, de résistance ou d'arbitrage des consommateurs. Le mouvement brownien qui caractérise la société des consommateurs nous conduit à repenser le sens de l'émergence, non pas du seul point de vue individuel du consommateur, mais comme un système d'interactions sociales, comme un jeu entre des acteurs collectifs, nationaux et internationaux, dans lequel chacun essaye d'infl uencer l'autre, de le capter, dans le sens de ses objectifs de rentabilité, de développement durable, de prise en compte de ses contraintes ou du sens et de l'imaginaire qui organise la vie de chaque acteur individuel ou collectif. Un regard pertinent de la part d'acteurs qui sont à la fois dans le monde académique et qui connaissent bien le monde des organisations marchandes.

  • Fondée en 1941 par Paul Angoulvent, traduite en 40 langues, diffusée pour les éditions françaises à plus de 160 millions d'exemplaires, la collection " Que sais-je ? ", est aujourd'hui l'une des plus grandes bases de données internationales construite, pour le grand public, par des spécialistes.
    La politique d'auteurs, la régularité des rééditions, l'ouverture aux nouvelles disciplines et aux nouveaux savoirs, l'universailité des sujets traités et le pluralisme des approches constituent un réseau d'informations et de connaissance bien adapté aux exigences de la culture contemporaine.

  • Après avoir vécu deux ans au mozambique, clarisse et laurent liautaud ont entrepris un long voyage en afrique, sillonnant les pistes du continent du sud au nord, du mozambique à la tunisie.
    Au hasard de leur traversée, ils ont rencontré des personnages hauts en couleur qui les ont bien vite considérés comme des rafiki - des amis, en swahili. militaires, humanitaires, hommes d'affaires ou simples villageois, sud-africains, ougandais, soudanais ou même européens, ces personnages illustrent en kaléidoscope ce qu'est une certaine afrique aujourd'hui. le récit de ces rencontres prend à rebours de nombreux clichés sur le continent et permet aux auteurs de partager leur questionnement sur le sens du voyage mais aussi sur le développement de l'afrique et ses relations avec l'occident.

  • Huit études sur les interactions du développement et de la culture, notamment au niveau de la conception et de la mise en oeuvre des projets; mesures pratiques pour donner une dimension culturelle aux projets de développement.

  • A travers une enquête de terrain menée à Paris au Café Oz, auprès d'une population urbaine de classe moyenne, entre 20 et 30 ans, nous découvrons que les horaires de sortie, les façons d'occuper l'espace et les modalités de rencontre entre les personnes de bars de nuit répondent à des normes sociales implicites mais fortes. Les bars de nuit s'avèrent en réalité être des espaces de liberté sous contrainte.

empty