Anne Lehoërff

  • Le Néolithique a été baptisé ainsi en 1865 par le préhistorien John Lubbock, qui divisait l'âge de la pierre en deux : d'une part l'« âge de la pierre ancienne », soit le Paléolithique ; d'autre part l'« âge de la pierre nouvelle », c'est-à-dire le Néolithique.
    De fait, c'est à cette époque de son histoire, vers 8 500 à 6 000 ans avant notre ère, que l'humanité a connu des bouleversements techniques et sociaux de toute première importance.
    Invention de l'agriculture et de l'élevage, sédentarisation, mise au point d'outils de pierre polie, poterie, céramique, débuts de l'architecture... On ne compte plus les innovations de ce que certains ont appelé une véritable « révolution ». Le phénomène, pourtant, fut progressif, et plus ou moins lent selon les régions.
    Anne Lehoërff nous raconte avec passion et érudition la fabuleuse histoire de ces ancêtres qui ont posé les bases des sociétés humaines.

  • Vous aimeriez partir à la recherche des civilisations englouties ? Enfant, vous vous rêviez dans la peau d'Indiana Jones ? Chaque été, vous êtes bénévole sur un chantier de fouilles ? Vous êtes un habitué des sites et des musées archéologiques ? Alors ce livre est fait pour vous !
    En professionnelle confirmée, Anne Lehoërff non seulement vous raconte l'histoire des p remiers archéologues et des grandes découvertes depuis le milieu du XIX siècle, mais décrit aussi les méthodes d'enquête et les étapes de la chaîne opératoire en archéologie. Même les termes techniques et spécialisés n'auront plus de secret pour vous.
    Enseignants du primaire ou du secondaire, acteurs des politiques d'aménagement au contact de l'archéologie préventive, amateurs des Journées du patrimoine et des Journées nationales de l'archéologie ou simplement férus de vieilles pierres, vous trouverez dans ce guide tout ce qu'il faut savoir en matière d'archéologie. Et que, par exemple, la loi française interdit de fouiller dans son jardin...

  • Un jour, vers 1700 avant notre ère, une épée sortit de l'atelier d'un bronzier, marquant un jalon clef dans une course à l'armement qui ne cessa alors plus. Révolution technologique, cette invention eut des conséquences majeures. La figure du guerrier émergea, les sociétés de l'Âge du bronze se transformèrent. Elles rendirent la guerre légitime et l'organisèrent aussi bien économiquement que politiquement. L'Europe occidentale du IIe millénaire inventa un modèle spécifique, une troisième voie de civilisation qui ne fut ni celle des villes, ni celle de l'écrit.
    En abordant le sujet « par les armes », Anne Lehoërff s'interroge sur le développement de la guerre, sur la longue durée, dans ces sociétés orales qui ont été très longtemps mal comprises et ignorées au sein d'une histoire intellectuelle dominée par l'Antiquité classique.
    Nos ancêtres européens avaient une histoire. Cet ouvrage la raconte.

  • Dictionnaire amoureux de l'archéologie Nouv.

    On dit volontiers de l'archéologie qu'elle est passion. Et c'est vrai. L'amour n'est donc pas loin, et il semble donc (presque) simple d'en faire un dictionnaire qui le décline à l'envi ! Elle est aussi science, sérieuse et savante. C'est avec ces certitudes, et avec la conviction qu'il fallait oser, que ce dictionnaire amoureux a été conçu. Un mot le résume sans doute, celui de mosaïque, invitant le lecteur à un regard à deux distances : de près, au niveau de la notice attendue ou qui le surprendra, érudite ou humoriste qui donnera des détails sur un aspect en particulier de l'archéologie ; de loin, à un niveau plus global de l'ouvrage qui lui donnera une vision d'ensemble de l'archéologie telle que l'auteur la vit, l'aime, l'étudie, l'enseigne et la promeut. C'est donc ainsi guidée, que la liste des entrées a été déclinée, de A à Z en n'omettant aucune des lettres de l'alphabet. S'y côtoient donc : Angkor, British Museum, céramique, civilisation, détectoriste, Dieu, Gaulois, Il était une fois l'homme, Jones (Indiana), Lascaux, Néandertal, préfet, Rahan, sexe, Sutton Hoo, Taureau, trous (de poteaux), Xi'an, ZEE, et tant d'autres !

  • Qu'est-ce que la préhistoire ?
    Ce livre explique comment durant environ 40 millénaires (nous ne sommes dans notre histoire connue par des sources écrites qu'au 2e millénaire !) nos ancêtres ont vécu, fabriqué des merveilles, enterré leurs morts, construit des villes et des nécropoles, défriché toute l'Europe occidentale. L'Europe, dans sa version large -de l'Atlantique à l'Oural et même un peu au-delà - a innové, inventé l'agriculture et la métallurgie: c'est ce qu'on a appelé la Révolution néolithique, dont nous vivons encore.
    Cela dit, les humains de ces époques anciennes n'ont pas laissé de témoignages écrits : juste des traces matérielles que l'archéologue déchiffre, grâce à l'étude des données mises au jour dans - et sous - le sol.
    Au fur et à mesure que les méthodes de l'archéologie se perfectionnent et se professionnalisent, la vision qu'on peut avoir de ces lointains ancêtres se précise et se raffine.
    Un livre plein de surprises, à la pointe de la recherche, qui sera pour beaucoup une révélation.

  • Grâce à cet ouvrage, les étudiants du premier cycle universitaire peuvent enfin bénéficier d'un manuel adapté à leurs besoins. Certes, les titres étaient loin d'être inexistants. Cependant, soit les synthèses générales étaient en langue anglaise, soit les ouvrages disponibles s'adressaient plutôt à un public d'étudiants plus avancés.

    Cette nouvelle édition, augmentée et illustrée, accorde également une place aux renouvellements de la recherche archéologique de ces dernières années. Bénéficiant de l'expérience de quatre enseignants-chercheurs, archéologues et pédagogues reconnus et très complémentaires, ce manuel allie rigueur scientifique et accessibilité.

  • L'archéologie fascine, fait rêver.
    Les enfants à la recherche de trésors. Les grands que le mystère attire. Mais quelle est-elle ? Depuis le XIXe siècle, l'archéologie a connu de profonds changements, tour à tour collecte de beaux objets, support d'une histoire des " civilisations ", examen de traces plus modestes laissées par l'homme et que des méthodes de plus en plus performantes permettent de comprendre. Les découvertes qui se sont succédées depuis deux siècles, parfois extraordinaires, souvent moins spectaculaires l'ont nourrie, construite, rendue omniprésente dans la société d'aujourd'hui.
    Les vestiges encore enfouis sous nos pieds sont si nombreux qu'il ne se passe pas un jour sans une découverte. L'archéologie est science humaine. Telle est la conviction profonde de l'un de ses acteurs, Jean Guilaine. Fort d'une longue expérience de chercheur, d'homme de terrain, de professeur, de professeur, il s'en explique dans un entretien avec une autre archéologue, Anne Lehoërff. Les différentes facettes d'une archéologie qui permet d'écrire l'histoire de l'homme dans toutes ses dimensions sont ainsi abordées à travers un itinéraire personnel où la part du rêve n'est pas absente et dans un dialogue qui met l'accent sur l'objet d'étude de l'archéologie, sa situation actuelle au terme d'une longue histoire et son avenir possible.

empty