Julian Voloj

  • L'artiste à l'origine du "roman graphique".
    Né en 1889, Frans Masereel est un artiste belge, fortement marqué par les deux guerres mondiales. Pacifiste, antimilitariste, humaniste, il fréquente l'intelligentsia européenne de l'entre deux guerre, illustrant de son style inimitable des textes d'Emile Zola, Stefan Zweig, Thomas Mann... Ami du peintre allemand George Grosz, il commence à publier ses « romans en gravure » en 1918, en Suisse, et ne cessera, jusqu'à sa mort en 1972, d'utiliser la gravure sur bois comme moyen d'expression privilégié.
    Art Spiegelman a reconnu l'influence majeure du travail de Masereel dans la création de Maus.

  • Alors que Le Jeu de la dame a battu des records d'audience sur Netflix, voici la biographie d'une des stars les plus troubles des échecs.
    Bobby Fischer est sans conteste un génie des échecs. À 14 ans, il devient le plus jeune champion d'échecs américain de tous les temps. À 15 ans, il est sacré plus jeune Grand Maître du jeu.
    En 1972, en pleine guerre froide, il dispute contre le Soviétique Boris Spassky ce que certains appellent la partie du siècle. À peine âgé de 29 ans, Bobby Fischer met à mal la suprématie russe sur les échecs à l'issue d'un combat rocambolesque.
    Alors qu'il est assis sur le toit du monde, il choisit, au lendemain de sa victoire contre Spassky, de mettre un terme à sa carrière.
    Son existence devient alors erratique :
    Vivant comme un quasi-fugitif.

  • Gino Bartali : un champion cycliste parmi les justes

    ,

    • Marabulles
    • 16 Juin 2021

    Le Tour de France 1948 fera de la vie de la superstar italienne du cyclisme Gino Bartali une histoire fascinante. Tout commence par des débuts modestes dans un petit village près de Florence, jusqu'à son ascension vers la célébrité grâce à ses victoires au Tour d'Italie en 1936 et 1937, puis au Tour de France en 1938. Cela aurait pu être le récit d'une grande réussite, mais hélas son frère, qui était lui aussi un cycliste renommé, meurt dans un accident, amenant Gino à remettre en question sa carrière. Puis la montée du fascisme l'oblige à l'interrompre, mais également à faire des choix de vie cruciaux.
    Sans que même sa famille ne le sache, il rejoint la résistance, passe en fraude des documents de la police fasciste et de l'armée allemande, et cache une famille juive dans son grenier ; activités dont il ne parlera jamais, mais qui lui vaudront un hommage posthume à Yad Vashem.
    Pour finir, il gagne son second et dernier Tour de France, dix ans après sa première victoire. C'est avec cette prouesse, le plus grand écart de temps entre deux victoires de l'histoire du Tour de France, qu'il laisse son empreinte professionnelle.
    L'auteur Julian Vojol et l'illustratrice Lorena Canottiere font équipe pour retracer, en réunissant différentes sources, la vie incroyable de ce merveilleux et véritable héros italien.

  • Basquiat

    ,

    • Soleil
    • 5 Février 2020

    Cette biographie retrace la carrière éclair et la vie trépidante de Jean-Michel Basquiat qui marqua la scène artistique new-yorkaise de la fin des années 70. Punk, jazz, hiphop, graffitis : son oeuvre toute entière est imprégnée des grands courants culturels de l'époque qui rythmaient le bouillonnant Lower Manhattan où il résidait.
    Ce roman graphique, qui s'appuie sur des faits réels, imagine aussi la lutte permanente entre l'artiste, ses créations et les démons intérieurs qui finirent par le détruire.

  • Joe Shuster ; un rêve américain

    ,

    • Urban comics
    • 14 Septembre 2018

    Jeune dessinateur de Cleveland issu d'une famille d'immigrés russes, Joe Shuster était loin de penser qu'avec la création de Superman, imaginé en 1938 aux côtés de son ami et scénariste Jerry Siegel, il allait donner naissance à un genre à part entière : le comics de super-héros.
    Leur concept sous le bras, les deux jeunes pionniers découvrent avec le succès éclair de leur création la réalité du monde de l'édition de l'époque et posent les bases créatives de ce qui est aujourd'hui connu comme l'Âge d'Or du comics.

  • Né à Mannheim en 1912, le jeune Oskar Rohr se passionne pour un sport alors encore jeune : le football.


    Prodige du ballon rond, celui que l'on surnommera « Ossi » intègre à 18 ans le FC Bayern Munich. Sa carrière est rapidement bouleversée par la montée du nazisme : il fuit son pays pour la France où il rejoint l'équipe du RC Strasbourg.


    Dès lors, il est considéré comme un traître par le IIIe Reich qui ne manquera pas de le rappeler à son devoir de citoyen allemand et lui fera porter de force l'uniforme...


    Ossi rend hommage à l'un des joueurs de football le plus talentueux de sa génération, aujourd'hui injustement oublié.


    Préface de Gernot Rohr, ancien footballeur et entraîneur (Girondins de Bordeaux), conseiller technique de la Fédération du Nigeria (NFF) et petit-neveu de Ossi.

  • Bill finger, dans l'ombre du mythe Nouv.

empty