Paul Charles

  • Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Le doux murmure du silence

    Paul Charles

    • Naive
    • 20 Avril 2009

    Un soir d'hiver dans Camden Town, le quartier le plus éclectique de Londres. La fête bat son plein. On célèbre « la nuit de Guy Fawkes ». Les Londoniens se pressent alors autour d'un grand feu de joie où ils jettent des représentations du célèbre conspirateur. Mais soudain, un frisson de panique parcourt la foule. Au milieu du brasier, parmi les buches flamboyantes, le corps d'un homme.
    L'inspecteur Christy Kennedy est appelé sur les lieux. Le cadavre est vite identifié. Il s'agit de Peters, un commissaire de police à la retraite, un ancien collègue de Kennedy. Un flic se fait beaucoup d'ennemis au cours de sa carrière et il semblerait que Peters en avait plus que les autres

  • Voyages en bohème

    , ,

    • Flammarion
    • 25 Février 2015

    Des poèmes privilégiant les vagabondages géographiques et sentimentaux, accompagnés d'outils pédagogiques (présentation, notes et jeux) qui facilitent la lecture et la compréhension de l'oeuvre des trois poètes, sur le thème de la vie de bohème.

  • Péguy le mécontemporain (Alain Finkielkraut, 1991), Péguy l'insurgé (Jean Bastaire, 1975), Péguy l'inchrétien (id., 1991), « Péguy philosophe » (Emmanuel Mounier, 1930) : autant d'essais sur Péguy, autant de visages différents. Péguy l'inclassable, assurément (Géraldi Leroy, 2014). Toujours actuel et éclairant à travers les changements de notre société !

    Les Cahiers de la Quinzaine restent le modèle indépassable d'une grande revue d'idées : « Je révèle ici un secret de ma gérance, écrivait Péguy : tous les cahiers sont faits pour mécontenter un tiers au moins de la clientèle. Mécontenter, c'est-à-dire heurter, remuer, faire travailler. » Paul Decottignies nous donne accès à l'ensemble d'une oeuvre très vaste et variée, souvent invoquée mais mal connue. Il nous révèle un esprit visionnaire et un maître de liberté, mais aussi un écrivain brillant autant qu'insolent.

    « Pour la première fois dans l'histoire du monde l'argent est le maître du curé comme il est le maître du philosophe. [...] Et il est le maître de l'État comme il est le maître de l'école. Et il est le maître du public comme il est le maître du privé. » À l'aube du XXe siècle, quel philosophe, quel écrivain a mieux senti que Péguy ce qui allait se jouer ?

    Et sur lui pourtant que d'idées fausses ! Péguy le catholique : mais il se maria civilement, ne fit pas baptiser ses enfants et la presse catholique l'avait en horreur ! Péguy le conservateur : mais il fut socialiste toute sa vie, et avec quelle ardeur ! Péguy l'intellectuel : mais, resté profondément provincial, il vomissait l'intelligentsia parisienne. À qui le comparer sinon à un Pasolini, pétri lui aussi de paradoxes, poly-graphe et militant, scandaleux et assoiffé de vérité !

    « Un petit homme brusque et pressé, toujours pressé [...], le regard tendu de bas en haut, comme un taureau [...], le souffle court et le parler égal, pressé et saccadé [...]. C'était un homme à congestions. » C'est ainsi que le décrit Romain Rolland. La vie de Péguy semble faite tout entière d'étapes successives et contra-dictoires : « L'homme qui veut demeurer fidèle à la vérité doit se faire incessamment infidèle à toutes les inces-santes, successives, infatigables renaissantes erreurs. ».

    Découvrir Péguy dans sa profonde fidélité comme dans ses impatiences, tel est l'objet de cet Ainsi parlait Péguy. Nul auteur pour lequel l'approche originale de cette collection se révèle aussi efficace. Faire découvrir « Péguy l'hérétique » (titre de sa préface), telle est ici la réussite de Paul Decottignies.

  • La grande révolte

    Paul Charles Doherty

    • 10/18
    • 7 Juin 2018

    Juin 1381. L'heure de la Grande Révolte a sonné. L'armée rebelle marche sur Londres, déterminée à renverser aussi bien l'Église que l'État. Le régent, Jean de Gand, a pris la route du Nord, laissant son jeune neveu, le roi Richard II, sans défense.
    Pendant ce temps, frère Athelstan est appelé au monastère de Blackfriars : le prêtre Alberic a été retrouvé poignardé dans sa chambre, verrouillée de l'intérieur. Alors qu'Athelstan voudrait retourner à son église de St Erconwald pour offrir à ses paroissiens une protection contre le soulèvement paysan, il se retrouve à enquêter sur un régicide vieux de plus de cinquante ans. En quoi la mort de l'arrière-grand-père du roi, Édouard II, est-elle liée au meurtre d'Alberic ? Quand d'autres prêtres sont à leur tour exécutés, Athelstan comprend à ses dépens que, parfois, des secrets enterrés peuvent faire germer de nouveaux crimes.

  • Recueil de l'ensemble des poèmes composés par Rimbaud, Verlaine et leur amis du Cercle zutique à la fin de l'année 1871 à Paris.

  • Analyse pratique du RCF ; méthodologie et cas cliniques commentés

    , ,

    • Elsevier-masson
    • 9 Septembre 2020

    L'enregistrement du rythme cardiaque foetal (RCF) est une méthode de surveillance du foetus pendant le travail mais aussi en dehors et dont l'utilisation a pris de l'ampleur au cours des cinq dernières décennies. La lecture des données enregistrées donne lieu à une interprétation toujours délicate, voire imparfaite, en fonction du contexte. L'enregistrement doit donc être de bonne qualité pour permettre une interprétation rigoureuse.
    Cet ouvrage qui se présente comme un outil pratique et didactique, propose une méthode systématique de description et d'interprétation du RCF destinée à maximiser les données qui permettront ensuite une meilleure prise en charge.
    Il est structuré en deux grandes parties :
    - la première, consacrée à des rappels théoriques sur la compréhension et l'interprétation du RCF, met l'accent sur la physiologie foetale qui favorise cette compréhension et cette interprétation ;
    - la deuxième composée de cas cliniques, permet de s'entraîner à la systématisation de l'interprétation du RCF.
    Les tracés qu'il propose en font un manuel d'apprentissage de lecture et d'interprétation indispensable aux sages-femmes et aux gynécologues obstétriciens.

  • Les contes enchantés de mon enfance

    , ,

    • Deux coqs d'or
    • 26 Septembre 2018

    Un beau recueil qui réunit les plus beaux contes de la littérature enfantine de Charles Perrault et Hans Christian Andersen, illustrés par Paul Durand : La Belle au bois dormant Peau d'âne, La bergère et le ramoneur, Le Chat botté, le Vaillant petit tailleur, Hansel & Gretel, la Petite fille aux allumettes, La Barbe Bleue, Le Vilain petit canard, Les habits neufs de l'empereur.

  • Le Manuel de psychiatrie a marqué de façon déterminante plusieurs générations de psychiatres depuis sa 1ère édition en 1960 et constitue une des dernières oeuvres théoriques qui rende compte de la globalité du champ psychiatrique. Il est devenu, au terme de ces quasi cinquante années d'exploitation, un livre de référence historique. N'ayant pas été remis à jour, il constitue un document unique qui renseigne sur l'histoire de la psychiatrie. Il est perçu de cette manière par ses lecteurs et par les libraires qui le diffusent.

    Afin de répondre plus justement à la perception actuelle des lecteurs,nous souhaiterions proposer le livre dans un format plus souple et maniable, à un prix beaucoup plus attractif (de l'ordre de 50% moins cher). Ce positionnement permettrait de rendre le manuel accessible à un public de chercheurs ou d'étudiants désireux d'élargir leur culture de la psychiatrie.

    Pour mettre en valeur la portée historique du texte, nous envisageons de lui ajouter une préface présentant l'environnement du livre, ses enjeux idéologiques et l'influence qu'il a pu avoir, écrite par le Pr Guelfi ainsi qu'un "portrait" de M. Ey, rédigé par un de ses élèves.

    Pour avoir une idée du rayonnement de l'oeuvre de Ey, on peut lire cet extrait tiré d'un article de JR Cohen dans "L'information psychiatrique" : "Vingt ans après sa disparition, l'oeuvre d'Henri Ey apparaît comme un modèle d'équilibre entre références théoriques et cliniques, inspiration philosophique et pragmatisme, s'appuyant sur une conception humaniste du sujet souffrant perçu dans sa globalité. Au-delà du scientifique, nous avons voulu évoquer son engagement dans les grands sujets de réflexion de son époque et son militantisme au quotidien qui ont largement contribué au développement d'un modèle de psychiatrie « à la française ».

  • Conçu par des spécialistes reconnus du recrutement, ce guide de référence propose une méthode complète et efficace de recherche d'emploi pensée autour des axes suivants : le CV et ses règles de composition, la lettre et l'e-mail et leurs principes de rédaction, les outils du Web et leur utilisation, les candidatures à l'étranger à l'aide de CV adaptés. Il consacre en outre une partie détaillée à l'entretien d'embauche, étape aussi délicate que décisive.
    En phase avec les pratiques actuelles de recherche d'emploi, illustrée d'exemples variés, de nombreux modèles et études de cas, cette nouvelle édition dispense les meilleurs conseils pour :
    Faire de la lettre et de l'e-mail d'accompagnement les tremplins du CV ;
    Savoir utiliser efficacement Internet et les réseaux sociaux pour gagner en efficacité ;
    Maîtriser les particularités des CV étrangers ;
    Se préparer méthodiquement aux différents types d'entretien (par téléphone, vidéo, en langue étrangère) ;
    Aborder la négociation de salaire dans de bonnes conditions ; anticiper les questions les plus souvent posées par les recruteurs.

  • "Lesclavage : quel impact sur la psychologie des populations ?" La question est désormais posée parce que le Colloque international du même nom a eu lieu et qu'il a permis de croiser pour la première fois les savoirs scientifiques de psychiatres, de généticiens, d'historiens, d'anthropologues et de sociologues. A l'heure où les travaux psychiatriques précisent la clinique du traumatisme psychologique, où des travaux d'épigénétique démontrent l'existence de traces sur l'ADN des traumatismes psychologiques et leur transmission de génération en génération, à l'heure, enfin, où des travaux d'historiens ont mis au jour la "voix des esclaves", cet ouvrage met à la portée des informations qui permettent de remonter le temps et de retrouver le chemin de ces traces psychologiques actuelles.

  • Sans confiance, rien ne peut advenir. C'est la confiance que chacun a pour son manager, son équipe et sonentreprise qui permet d'accompagner les changements proposés. Si les collaborateurs sont désengagés, c'est quelque fois parce que leur rapport à l'entreprise, à leur manager s'est abimé et que leur confiance en eux dans le cadre professionnel s'est érodé.Paradoxalement la multiplication des injonctions à la confiance du plus haut de l'entreprise n'arrange rien etfait reposer sur les épaules des managers la grande responsabilité de créer la confiance dans l'avenir auprèsde leur équipe opérationnelle.
    A force de leur demander de faire confiance à leurs équipes, d'inspirer eux-mêmes la confiance, de faire que leurs équipes aient confiance, on a créé du doute. Plus que jamais, lesmanagers ont perdu confiance en leurs dirigeants et leurs entreprises.Dans un monde turbulent où les " fake news " ont envahi l'espace public, le manager ne comprend plus lasignification de la confiance et ne comprend pas sa responsabilité sur ce point.
    Un cynisme s'installe et sontalors dévoyées toutes les initiatives liées à l'exemplarité managériale qui découle de cette confiance. Lanécessité de bienveillance, d'authenticité, d'intelligence émotionnelle... sont devenus l'eau tiède de toutesles formations managériales qui servent de bonne conscience aux entreprises. Personne n'y croit. Quelleerreur ! Ce livre vise à comprendre les racines de la confiance, pourquoi elle est indispensable à toute entreprise etmet en lumière les mécanismes systémiques qui ont mis à mal la confiance.
    De nombreuses solutions sontproposées pour réenclencher des boucles vertueuses pour recréer la confiance.

  • à la manière de... pastiches classiques

    ,

    • Magnard
    • 22 Juin 2009

    Un choix de pastiches classiques reprenant des auteurs existant d'ores et déjà dans notre collection (Baudelaire, Loti, Zola, Daudet, Flaubert, Conan Doyle, Verlaine, Hugo) et proposant, « à la manière de » ces grands écrivains, de courts textes pleins d'humour. Pour les classes de 3e, 2de professionnelle, terminale BEP, mais aussi pour les classes de lycée (dans le cadre des objets d'étude sur la réécriture).

  • A landscape architect, city planner, and creative genius who transformed the American landscape, Frederick Law Olmsted was a man of passionate vision. He defined the profession of landscape architecture and designed America s most beloved parks and landscapes, many of them gorgeously illustrated here, including New York s Central Park, Brooklyn s Prospect Park, the U.S. Capitol grounds, and the lands and gardens of the Biltmore Estate. During a remarkable forty-year career that began in the mid-1800s, Olmsted created the first park systems, urban greenways, and suburban residential communities in this country. A comprehensive view of the man and his work, the new edition includes new photography of Olmsted s masterworks Central and Prospect Parks, as well as a new introduction and new final chapter by the author that examines Olmsted s ongoing influence.

  • Les " classes moyennes " se paupérisent. Le malaise des " cadres " s'exacerbe, coincés entre ouvriers et employés, d'une part, couches dirigeantes de l'autre. La société française se cabre ! Une vision pluraliste et nuancée, étayée sur des recherches empiriquement fondées, était nécessaire. En faisant appel à des comparaisons internationales et à des experts étrangers, les auteurs, spécialistes reconnus, permettent de dresser un bilan fondé pour participer au débat social et politique actuel sur " la mobilité sociale ", " l'ascenseur social en panne "...

  • Les meurtriers de Seth

    Doherty Paul Charles

    • 10/18
    • 2 Avril 2009

    E troisième jour du second mois de Perit est décidément néfaste à Thèbes. Ipumer, scribe à la maison de Guerre, a été empoisonné. Les soupçons se portent immédiatement sur sa maîtresse, Neshratta, la fille d'un puissant général des Panthères du Sud. Mais alors qu'Amerotkê, convaincu de son innocence, mène l'enquête, il se voit confier par la reine Hatchepsout une mission plus épineuse que jamais. Se pourrait-il qu'il y ait un lien entre l'assassinat d'un haut dignitaire du royaume, honoré du titre de Bras droit de Pharaon, et l'empoisonnement d'un jeune scribe ambitieux ? Une chose est sûre, l'unité d'élite du royaume est en mauvaise posture, et Amerotkê n'a pas trop de l'aide du nain Shoufoy, son serviteur et conseiller, pour élucider ses mystères.

  • Ce message a été prononcé le 24 décembre 1941 à la radio de Londres par le Général de Gaulle qui voulait souhaiter un bon Noël aux enfants de France. La France était occupée depuis dix-huit mois. Cela veut dire que l'ennemi, après avoir remporté une bataille, se trouvait dans nos rues, dans nos villages, dans nos champs, avec son uniforme, ses lois, ses armes, son langage, et que les Français, puisqu'il était là, n'étaient plus chez eux. Il faisait froid. On manquait de nourriture parce que les prisonniers que l'ennemi avait faits et qu'il retenait, chez lui, derrière des barbelés, n'étaient plus à la terre, et que les denrées des autres pays libres n'arrivaient plus dans nos ports. Et puis, aussi, parce que l'ennemi réquisitionnait tout ce que nous produisions pour nourrir ses soldats qui montaient la garde à nos carrefours et habitaient nos plus belles maisons. On aurait dit que, jamais plus, la France ne redeviendrait la France. Alors, le soir, les braves gens se cachaient pour écouter, à la radio, une voix venue d'au-delà la Manche, une voix brouillée par les appareils de l'ennemi qui interdisait de l'écouter. Une voix qui, en ce soir de Noël 1941, apportait aux petits enfants de France un message d'Espoir.

  • Traitant de la mécanique, ce livre présente la physique de façon vivante et illustrée d'exemples qui permettent de réaliser que chaque chapitre est un reflet de la réalité qui nous entoure.

    Il n'y a pas de longs développements théoriques, mais de simples exposés des lois, souvent sous forme de résultats expérimentaux. De nombreux exercices permettent de consolider et d'étendre les connaissances acquises.

    Il a spécialement été adapté à l'enseignement de la maturité professionnelle technique. Il répond aux exigences des programmes définis pour l'obtention de la MPT introduite par l'OFFT en 1993 et agréée par la Communauté européenne.

  • " Qu'est-ce qui t'a pris d'ouvrir ta gueuleoe " demande Marcel Bigeard à son camarade de combat, le général Paul Aussaresses, ancien de la France libre, baroudeur de légende, quand il a commencé de livrer ses souvenirs sur la guerre d'Algérie dans son ouvrage Services spéciaux - Algérie 1955-1957 (Éditions Pion et Perrin, 2001). En disant clairement que oui, il avait torturé et qu'il en avait reçu l'ordre, le général Paul Aussaresses a provoqué un beau tohu-bohu médiatique qui s'est soldé par sa condamnation pour apologie de crimes de guerre en 2003 et sa démission forcée de l'ordre de la Légion d'honneur. Tout le monde lui tourne le dos, mais son témoignage en déclenche beaucoup d'autres. Jean-Charles Deniau, qui l'avait interviewé dans son documentaire "Paroles de tortionnaires" est retourné le voir dans sa retraite. Le Général a bientôt 90 ans, il ne voit presque plus, il est fatigué, mais les souvenirs de toute sa vie de soldat et d'agent secret - il a été membre du service Action du SDECE - sont intacts, comme son humour à froid et sa façon particulière d'énoncer les faits. Lui qui a désobéi pour la première fois de sa vie en 2001, en brisant la loi du silence, a décidé de ne pas " rentrer dans le rang" et de récidiver. Est-ce le défaut de reconnaissance qui l'accable aujourd'hui, depuis que la Légion d'honneur lui a été retirée, ou le tourment inavoué de sa conscience qui pousse Paul Aussaresses à affirmer : Je n'ai pas tout dit ? Répondant aux questions sans complaisance de Jean-Charles Deniau et Madeleine Sultan, il se confie, et c'est un demi-siècle de coups tordus, de guerre froide, de ventes d'armes, d'affaires jusqu'ici tenues secrètes qui se dévoilent dans ce livre. Les gouvernements de droite comme de gauche se succèdent sans que rien ne change dans un monde où tous les coups sont permis. Paul Aussaresses répond aux questions, n'a rien oublié et raconte : les ventes d'armes à toutes les dictatures, en particulier à celles d'Amérique latine, sous Giscard comme sous Mitterrand, la formation des futurs officiers tortionnaires du Chili et d'Argentine par des instructeurs français, les opérations "homo" (homicides) en Afrique, Klaus Barbie-Altman opérant pour l'industrie française en toute tranquillité, en Bolivie. Enfin, ultime révélation, Paul Aussaresses nous permet d'éclaircir un des derniers grands mystères de la guerre d'Algérie. Pour autant, le Général a-t-il tout dit de lui-même ? A-t-il consenti à revenir sur ces fameuses " circonstances " qui semblent avoir, au fil d'un irrésistible processus paralysé les plis de sa conscienceoe Tout au long de ces entretiens très serrés, Jean-Charles Deniau et Madeleine Sultan ont cherché à explorer la question du libre-arbitre et de la responsabilité de l'officier en temps de guerre, qui s'est posée à chaque étape de cet itinéraire sans retour.

  • Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Vies et oeuvres des peintres les plus célèbres de toutes les écoles . Recueil classique, contenant l'oeuvre complète des peintres du premier rang, et leurs portraits... réduit et gravé au trait, d'après les estampes de la Bibliothèque nationale... ; Publié par C.-P. Landon,...
    Date de l'édition originale : 1803-1817 Sujet de l'ouvrage : Peintres -- BiographiesPeintres -- Portraits Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Vies et oeuvres des peintres les plus célèbres de toutes les écoles. Vol. 1, part. 1 / . Recueil classique, contenant l'oeuvre complète des peintres du premier rang, et leurs portraits... réduit et gravé au trait, d'après les estampes de la Bibliothèque nationale... ; Publié par C.-P. Landon,...
    Date de l'édition originale : 1803-1817 Sujet de l'ouvrage : Peintres -- BiographiesPeintres -- Portraits Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

empty