Fayard

  • Il nous restera ça Nouv.

    Il nous restera ça

    Virginie Grimaldi

    • Fayard
    • 4 Mai 2022

    À 33 ans, Iris trimballe sa vie dans une valise.
    Théo, 18 ans, a peu de rêves, car ils en foutent partout quand ils se brisent.
    À 74 ans, Jeanne regarde son existence dans le rétroviseur.
    Rien ne les destinait à se rencontrer.
    Quand le hasard les réunit sous le même toit, ces trois êtres abîmés vont devoir apprendre à vivre ensemble. La jeune femme mystérieuse, le garçon gouailleur et la dame discrète se retrouvent malgré eux dans une colocation qui leur réserve bien des surprises.
    C'est l'histoire de trois solitudes qui se percutent, de ces rencontres inattendues qui sonnent comme des évidences.

  • La ritournelle

    Aurélie Valognes

    • Fayard
    • 2 Mars 2022

    Dans certaines familles, les repas de fêtes se suivent et se ressemblent : mêmes plats, mêmes convives, mêmes discussions. Sauf cette année. Il suffit d'un rien pour que les bonnes manières volent en éclat : non-dits, vieilles rancunes et mauvaise foi vont transformer le dîner de fête en un règlement de compte en bonne et due forme. Et si les repas de famille étaient enfin l'occasion de se dire les choses ? Des dialogues enlevés, des personnages hauts en couleur, Un roman drôle et jouissif ! Avec son talent unique pour saisir le vrai dans les relations familiales, Aurélie Valognes nous plonge dans une famille joyeusement dysfonctionnelle, qui ressemble étonnamment à la nôtre.

  • Les possibles

    Virginie Grimaldi

    • Fayard
    • 12 Mai 2021

    Juliane n'aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient s'installer chez elle, à la suite de l'incendie de sa maison, son quotidien parfaitement huilé connaît quelques turbulences.Jean dépense sa retraite au téléachat, écoute du hard rock à fond, tapisse les murs de chefs sioux, égare ses affaires, cherche son chemin.Juliane veut croire que l'originalité de son père s'est épanouie avec l'âge, mais elle doit se rendre à l'évidence : il déraille.Face aux lendemains qui s'évaporent, elle va apprendre à découvrir l'homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles, et surtout ses rêves.Tant que la partie n'est pas finie, il est encore l'heure de tous les possibles.Avec un humour jubilatoire et une infinie tendresse,Virginie Grimaldi nous conte une magnifique histoire de transmission et de résilience.

  • Le tourbillon de la vie

    Aurélie Valognes

    • Fayard
    • 31 Mars 2021

    Le temps d'un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de 60 ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l'un et les rêves de l'autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret.
    Un roman sur le temps qui passe, la transmission et les plaisirs simples qui font le sel de la vie.
    Entre émotion, rire et nostalgie,Aurélie Valognes nous touche en plein coeur.

  • Et que ne durent que les moments doux

    Virginie Grimaldi

    • Fayard
    • 28 Octobre 2020

    L'édition collector du nouveau roman de Virginie Grimaldi, plébiscité par les lecteurs.

    L'une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt.
    L'autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid.
    L'une doit apprendre à être mère à temps plein, l'autre doit apprendre à être mère à la retraite.
    C'est l'histoire universelle de ces moments qui font basculer la vie, de ces vagues d'émotions qui balaient tout sur leur passage, et de ces rencontres indélébiles qui changent un destin.

    Avec une infinie justesse et beaucoup d'humour, Virginie Grimaldi déroule le fil de leur existence et nous invite à partager leurs joies et leurs angoisses, mais aussi les souvenirs, les rêves et les espoirs.

  • Celle qu'il attendait

    Baptiste Beaulieu

    • Fayard
    • 5 Mai 2021

    Eugénie D déborde d'imagination et de projets farfelus pour s'isoler d'un monde qui l'effraie. Elle sait les hommes prompts à arracher les ailes des femmes.Joséphin, chauffeur de taxi mutique, est né dans un pays en guerre. Il charrie sa maigreur et sa méfiance des hommes. Pour oublier sa mélancolie, il tourne la terre sous ses mains à l'infini.Leurs vies basculent quand ces deux empotés magnifiques se croisent sur un quai de gare.Une rencontre improbable, une histoire d'amour hors du temps. Avec beaucoup de poésie et d'originalité,Baptiste Beaulieu tisse le destin fantastique de ces deux êtres dont les fêlures se répondent comme par magie.

  • Le livre de raison Nouv.

    Le livre de raison

    Jacques Attali

    • Fayard
    • 27 Avril 2022

    Chez les Chardin, au seuil de la mort, il est de coutume d'adresser une lettre à ses enfants, à la fois bilan et héritage, transmettant les secrets de famille. Ces lettres forment un « Livre de Raison » qui raconte l'histoire de la lignée.
    L'aïeul, Kléber Chardin, héritier de vignerons de la vallée du Rhône, amorce l'ascension sociale, qui se poursuit à Lyon par des stratégies d'alliance avec l'industrie de la soie. De leur arrière-grand-père, François et Paul Chardin ont hérité des yeux bleus délavés, d'une fortune considérable... et de sept mystérieux tableaux de maître, qu'ils n'ont jamais vus. Durant la Seconde Guerre mondiale, les deux frères font des choix radicalement opposés : l'un, devenu athée, communiste et résistant, a épousé une juive, qui va être internée à Auschwitz avec leurs deux fils, tandis que l'autre poursuit une très brillante carrière de violoniste international tout en collaborant à Vichy. Dans les années 2020, Pierre-Abdul et Sophie-Lian, grevés par le poids de la transmission, chercheront à reconstituer l'histoire de leur famille en croisant les fragments de vérité présents dans les « Lettres de Raison » qu'ils ont chacun reçues.
    Comment vont-ils se libérer de leur passé ?
    De Condrieu à Auschwitz et Jérusalem, en passant par Paris, Grignan, Saint-Malo, Londres, New York, Shanghai et Hong Kong, voici l'histoire passionnante d'une famille aux alliances internationales, déchirée par des valeurs contradictoires, dont la destinée de ses membres peut selire comme une manière de raconter l'histoire et l'avenir de la France.

  • La possibilite d'une ile

    Michel Houellebecq

    • Fayard
    • 31 Août 2005

    Le pitch ? Quel pitch oe Il est impossible d'en dévoiler un. Le quatrième roman de Michel Houellebecq, par son ampleur, ses ambitions, sa façon bien à lui de déjouer tout pronostic, échappe à cette pratique paresseuse de la critique moderne.

    Alors qu'en dire ?

    Dire que les éditeurs étrangers les plus importants (US, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Japon.), l'ont lu sur manuscrit et aussitôt acheté.

    Dire aussi qu'ils n'ont pas été avares de compliments. L'un louant son humour décalé, l'autre célébrant son lyrisme, le troisième avouant à quel point il avait d'abord ri, puis frémi devant cette fresque admirablement construite, où tout est à sa place, sans effort apparent, comme soulevé par une intelligence qui lance un défi à la raison, un avertissement salutaire.

    En un mot, soufflé par l'auteur lui-même : « Je crois que c'est mon meilleur livre. »

  • Feu

    Maria Pourchet

    • Fayard
    • 18 Août 2021

    Elle, mariée, mère, prof. Trop sérieuse? Lui, célibataire, joggueur, banquier. Mais qui parle à son chien. Entre eux, une passion sublime, mais qui ne pouvait que mal finir.
    Laure, prof d'université, est mariée, mère de deux filles et propriétaire d'un pavillon. À 40 ans, il lui semble être la somme, non pas de ses désirs, mais de l'effort et du compromis.
    Clément, célibataire, 50 ans, s'ennuie dans la finance, au sommet d'une tour vitrée, lassé de la vue qu'elle offre autant que de YouPorn.
    Laure envie, quand elle devrait s'en inquiéter, l'incandescence et la rage militante qui habitent sa fille aînée, Véra.
    Clément n'envie personne, sinon son chien.
    De la vie, elle attend la surprise. Il attend qu'elle finisse.
    Ils vont être l'un pour l'autre un choc nécessaire.
    Saisis par la passion et ses menaces, ils tentent de se débarrasser l'un de l'autre en assouvissant le désir... Convaincus qu'il se dompte.

    Dans une langue nerveuse et acérée, Maria Pourchet nous offre un roman vif, puissant et drôle sur l'amour, cette affaire effroyablement plus sérieuse et plus dangereuse qu'on ne le croit.

  • Boro, Est-Ouest Nouv.

    Boro, Est-Ouest

    ,

    • Fayard
    • 27 Avril 2022

    Blèmia Borowicz, dit « Boro », reporter photographe, est de la famille des Kertész et des Capa, venus comme lui chercher à Paris une terre d'asile et de liberté. Il a l'insolence de la bohème et l'élégance désinvolte d'un héros fitzgéraldien. Armé de sa canne et de son Leica légendaires, il ferraille avec une fougue libertaire contre les abus et les injustices du monde. Les déraisons de l'amour, les hasards de l'action et les fureurs de l'Histoire le conduisent toujours vers un destin exceptionnel.
    Printemps 1960. Meurtri par l'entrée des chars soviétiques dans sa Hongrie natale, Boro a répondu à l'appel du Mossad : il est en Argentine sur les traces d'un bourreau nazi en fuite. De retour à Paris, il rejoint les porteurs de valises dans les appartements clandestins où se réunissent les réseaux de soutien au FLN algérien. Il arrive à Berlin dans la nuit du 12 au 13 août 1961, alors que s'élève le mur de la honte. Il restera dans la ville le temps de sauver les premiers fugitifs évadés par les tunnels ainsi qu'une jeune pianiste allemande, virtuose de renommée internationale, prise au piège des barbelés de la guerre froide.
    Avec Boro, Est-Ouest, Dan Franck retrouve la grande tradition du roman d'aventures. Après la montée du nazisme (La Dame de Berlin), la guerre d'Espagne et l'avènement du Front Populaire (Le Temps des cerises), les jeux d'espions à l'aube des monstruosités hitlériennes (Mademoiselle Chat), les premières heures de l'Occupation (Boro s'en va-t-en guerre), les luttes de la Résistance (Cher Boro, La Fête à Boro) et la naissance d'Israël (La Dame de Jérusalem), voici Blèmia Borowicz aux prises avec les folies d'un nouvel ennemi - menaçant, redoutable, terriblement actuel. Avec Boro, Est-Ouest, Dan Franck rappelle sur le devant de la scène le héros des Aventures deBoro, reporter-photographe, la série à succès née de sa collaboration avec Jean Vautrin. Seul à la plume désormais, il nous fait revivre aux côtés de son héros les heures les plus glaçantes de la guerre froide, porté par la force vivifiante de la grande tradition du roman d'aventures.

  • Dénoncez-vous les uns les autres

    Benoît Duteurtre

    • Fayard
    • 2 Février 2022

    Cette fantaisie se déroule dans un monde proche du nôtre où les meilleures causes inspirent parfois des lois tyranniques.
    La dénonciation anonyme est encouragée pour lutter contre le sexisme ; le recyclage des déchets fait l'objet d'une réglementation kafkaïenne ; les amateurs de viande doivent abattre eux-mêmes leurs animaux ; une « brigade rétroactive » fouille librement dans le passé de chacun. Quant aux coupables de propos inappropriés ou de complicité d'écocide, ils doivent se livrer à des confessions publiques.
    Cette société cruelle n'empêche pas la vie de ressembler à une comédie avec ses protagonistes : Barack, un étudiant qui n'ose coucher avec sa copine de crainte de se voir accusé de harcèlement ; Mao, un ancien cadre culturel qui s'imagine protégé ; Robert, une jeune fille qui observe l'époque d'un oeil moqueur ; Giuseppe, vieux récalcitrant dans sa demeure féerique... Chacun s'efforce de survivre dans ce monde meilleur où « dénoncer n'est pas seulement un devoir, mais un acte de courage ».

  • Les habitués du temps suspendu

    Rebecca Benhamou

    • Fayard
    • 16 Mars 2022

    « Être en vie, c'est faire cadence avec le rythme du monde, répète-t-il à qui veut l'entendre. Pour les coeurs humains comme pour les coeurs mécaniques, tout commence par un mouvement. ».
    Combien de souvenirs faut-il pour réveiller un coeur engourdi ?
    RACONTER UN PAYS SANS EN PRONONCER LE NOM...

    Un matin de décembre, Lila, une jeune violoncelliste, joue un air de Bach pour les habitués du Temps suspendu, un café de la rive gauche, à Paris. Parmi eux, il y a le vieux Salomon, un horloger à la retraite qui, grâce à cette musique, voyage vers un ailleurs qu'il croyait oublié. Vers une contrée située de l'autre côté de la Méditerranée, qu'il a fuie cinquante ans auparavant - un lieu dont était aussi originaire le père de Lila.

    Commence alors un échange entre deux déracinés, qui se croisent depuis des années, sans vraiment se connaître. Ils se racontent l'exil, la guerre, le temps qui passe, l'amour. Ils partagent cette terre idéalisée qui a vu naître l'un, mais pas l'autre, et qui pourtant prend toute la place. De souvenirs en confessions, c'est toute une existence, tout un pays, qui revient à la vie...

    Pourtant, quand se pose la question d'y retourner, le vieux Salomon hésite. À son âge, à quoi bon abîmer ses souvenirs en les confrontant à la réalité ?

    Inspiré de la vie du grand-père de l'auteure, qui a un jour quitté l'Algérie pour ne plus jamais y retourner, ce premier roman oscille entre le fantasme du pays que l'on perd et celui que l'on reçoit en héritage.

  • Les pépins de grenade Nouv.

    Les pépins de grenade

    Sarah Briand

    • Fayard
    • 27 Avril 2022

    Deux hommes. Deux soldats.
    Une femme à la recherche de son passé.
    Une histoire d'amour contemporaine.
    Une histoire d'amitié pendant la Seconde Guerre mondiale.
    Une histoire de grenade. Une histoire de mémoire.

    Le jour où Salomé rencontre Andrew, un mystérieux soldat américain, sa vie bascule. Sa passion soudaine pour le jeune homme bouleverse son quotidien rythmé par son travail dans une grande chaîne de télévision à Paris, mais aussi son équilibre personnel. En cherchant à mieux connaitre Andrew lors d'une visite outre-Atlantique, Salomé retrouve la trace d'André, un aïeul dont le nom figure sur la liste des Justes parmi les nations.

    Pourtant, on ne lui a jamais vraiment raconté l'histoire de ce parent fait prisonnier par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Est-ce vraiment un hasard si Andrew la met sur la piste d'André ? Dans sa quête, Salomé se plonge dans une histoire de famille enfouie au coeur des vallées de son Ardèche natale. Entre les générations, une même communauté de destin se dévoile peu à peu, façonnée par des traumatismes de guerre et des amours impossibles.

  • Qui verrait la Terre de loin

    Eric Pessan

    • Fayard
    • 2 Mars 2022

    La fiction comme la science envisagent depuis longtemps que l'humanité puisse un jour voir la Terre de loin. Mais le risque que cette dernière devienne un jour inhabitable change la perspective. La littérature laisse à d'autres, plus compétents, le soin d'envisager la faisabilité d'un tel voyage. En revanche elle s'interroge sur son sens : si nous pouvions partir, s'agirait-il d'une prodigieuse aventure, ou d'un douloureux exil ?
    Ce livre bat et rebat le jeu de cartes de celles et ceux qui ont rêvé de voyage spatial. Scientifiques et astronautes bien sûr, mais aussi écrivains. Faisant le pari que la littérature a toujours un coup d'avance, le romancier s'invente son propre départ. Mais prendre de la hauteur et voir la Terre de loin, c'est aussi mieux comprendre à quel point tout s'y dégrade. La nature comme la société. Le rêve de conquête d'autrefois pourrait bien avoir changé de sens, à mesure que se pose la question de l'habitabilité de notre planète. Si vraiment nous pouvions partir, s'agirait-il encore d'une grande aventure, ou d'un douloureux exil ?

  • La maison de Claudine

    Colette

    • Fayard
    • 21 Janvier 2004

    Colette La Maison de Claudine «Les souvenirs d'enfance sont toujours difficiles à définir et à décrire. [.] Qu'y a-t-il au fond des plus beaux de tous, qui sont ceux de Mme Colette ? Vraiment rien. [.] nulle part d'événements, seulement un mot, une attitude, une situation, qui sont demeurés dans l'esprit de l'adulte comme symboles de son enfance. Ils devraient ne rien signifier pour nous, ne nous intéresser aucunement. Par la magie d'un art incomparable, ces souvenirs deviennent les nôtres.» Robert Brasillach.

  • La Chatte

    Colette

    • Fayard
    • 3 Octobre 2007

    Histoire ténue, roman profond. L'histoire : Alain se marie. Il emmène sa chatte dans l'appartement conjugal. Camille, son épouse, en éprouve une jalousie qui rapidement la submerge. Alain devra choisir. Le roman : Alain ne peut supporter la force, la vitalité que manifeste sa jeune épouse, ni le « monde moderne » qu'elle représente. Camille heurte la pudeur d'Alain, « une pudeur d'homme presque toujours plus délicate, plus sincère que la nôtre», dit ailleurs Colette - qui aurait pu intituler ce roman La Pure et l'Impure. « Il y avait dans ce sujet matière à deux cents lignes. Colette l'a développé en deux cents pages. Le miracle est qu'on ne songe pas à s'en plaindre. Son beau génie sensuel a transposé l'anecdote. Il en a fait le roman d'une cristallisation amoureuse qui échoue, d'une intimité conjugale qui rate » (André Billy).

  • Fran et Ava : le roman de leur amour

    Géraldine Maillet

    • Fayard
    • 5 Janvier 2022

    Françoise Sagan et Ava Gardner ? A partir d'un soupçon, d'une phrase, ou peut-être simplement du désir que cela ait eu lieu, Géraldine Maillet écrit le roman d'une passion amoureuse hors normes entre une star de Hollywood et une étoile de la Rive Gauche. Or, on le sait, l'amour est un sentiment sublime mais ravageur. Entre deux personnalités telles que Sagan et Gardner, quelles surprises nous réserve-t-il ?

    « Un soir, mon regard s'est arrêté sur une couverture éblouissante d'Ava Gardner. Une photo en noir et blanc de Norman Parkinson pour le magazine Elle du 12 février 1990. Âgée de 67 ans, Ava Gardner s'était éteinte chez elle, à Londres, des suites d'une pneumonie et Françoise Sagan lui rendait hommage avec force et brio dans un texte bouleversant. Subjuguée, je découvrais entre les lignes les premières pistes des relations entre l'actrice et l'écrivaine. Elles s'étaient vues intensément pendant un mois, puis plus rien. »?
    G.M.

    Quel plus grand objet de fascination qu'une telle rencontre au sommet ? Ainsi ces deux femmes, ces deux immenses talents, ces deux icônes, se seraient non seulement connues mais aimées ? Bien sûr, la chose n'est pas pleinement certaine, documentée, reconnue. Mais n'est-ce pas dans les interstices de l'histoire officielle que se vit la « vraie vie » ? A partir d'un soupçon, d'une phrase, ou peut-être simplement du désir que cela ait eu lieu, Géraldine Maillet écrit le roman d'une passion amoureuse hors normes entre une star de Hollywood et une étoile de la Rive Gauche. Or, on le sait, l'amour est un sentiment sublime mais ravageur. Entre deux personnalités telles que Sagan et Gardner, quelles surprises nous réserve-t-il ?

  • On va bouger ce putain de pays

    Jean-Marc Parisis

    • Fayard
    • 19 Janvier 2022

    Provincial venu étudier à Sciences Po, Quentin Ixe tombe de haut quand son idole socialiste chute suite à un scandale sexuel. Voilà qui n'arriverait jamais à l'énarque et banquier d'affaires Cyril Crâmon. Brillant, ondoyant, marié à une femme exceptionnelle, ce trentenaire cache à peine ses ambitions présidentielles. Une jeune garde électrisée et le nouveau parti En Route vont le lancer. Expert en éléments de langage et outils numériques, Ixe viralise la Crâmonmania qui porte l'« alien » à la fonction suprême. Conseiller spécial du président disruptif à l'Élysée, il va vivre le crash du « Nouveau Monde » percuté par la dure, l'irrépressible réalité : affaires en tous genres, Gilets jaunes, revenge porn, attentats islamistes, épidémie, en attendant une nouvelle campagne présidentielle aux allures d'open bar.
    Le pays va bouger, Ixe va bouger, Crâmon va bouger. Mais dans quel sens ?

    Dans la grande tradition de la satire, Jean-Marc Parisis livre un roman théâtral et dément, en miroir d'une époque.

  • Illégitimes

    Nesrine Slaoui

    • Fayard
    • 6 Janvier 2021

    A l'occasion du confinement, une jeune journaliste renoue avec ses origines. Ces mêmes origines qu'elle n'a jamais reniées mais qui, jour après jour, continuent de lui être reprochées, ce qui complique à la fois sa vie et sa carrière. Comment faire tenir les deux ensemble ? Comment faire pour trouver sa place sans être obligée de devenir quelqu'un d'autre ?
    Depuis un quartier populaire d'Apt, elle rêvait de journalisme, de Paris, de Science Po. Avec une mère femme de ménage, un père maçon et un nom à consonnance « étrangère », elle savait qu'elle devrait redoubler d'efforts. Elle les a faits.
    De retour dans la petite ville de son enfance à l'heure où le pays tout entier a été sommé de ne plus bouger, elle mesure à la fois tout ce qui la sépare désormais des siens, de son histoire, et tout ce qui l'y rattache encore, qui la constitue, et qu'elle essaie de préserver.
    Pourquoi faut-il que certains rêves vous arrachent à vous-même ? Quelle couleur de peau faut-il avoir, et quel nom faut-il porter pour pouvoir décider de son avenir ?
    C'est le récit d'une réussite mélancolique. Critique, aussi. A l'égard de toute la violence qu'elle a dû et doit encore affronter, simplement pour trouver sa place sans être obligée de devenir quelqu'un d'autre. C'est aussi un hommage à tous ceux pour qui la légitimité demeure un combat permanent.

  • Nos mains dans la nuit

    Juliette Adam

    • Fayard
    • 5 Janvier 2022

    Zoé se sentira-t-elle capable un jour de préférer les projets aux souvenirs, l'inconnu de l'avenir à l'élucidation du passé ? Avec Nos mains dans la nuit, Juliette Adam signe un roman poignant sur la fin de l'adolescence, où la nostalgie de la jeunesse qui s'achève le dispute à l'envie de vivre pleinement sa vie.

    « Le secret, c'est de s'inquiéter pour quelqu'un. » Entre Raphaël, son frère abîmé, sa mère, qui semble lui cacher quelque chose d'essentiel, et son père, avec qui elle n'est jamais parvenue à communiquer, Zoé ne manque pas de sujets de tourments. Travaillant le temps d'un été dans la ville côtière où elle a grandi, elle tente tant bien que mal de rassembler les éléments disparates de son existence. Mais c'est la réapparition d'Émilie, la fille étrange qui l'a toujours fascinée et l'obsède encore, qui va créer un véritable séisme dans sa vie. La jeune femme sera-t-elle capable, cette fois, de retenir celle qui n'a jamais cessé de lui échapper ?

    Avec Nos mains dans la nuit, Juliette Adam signe un roman poignant sur l'entrée dans l'âge adulte, où les projets sont suspendus aux souvenirs, et la confiance dans l'avenir à l'élucidation du passé.

  • Kersten, un juste parmi les démons

    Pierre Boucard

    • Fayard
    • 26 Janvier 2022

    Dans une pièce inédite fondée sur des événements historiques, Pierre Boucard met en scène la relation d'Himmler et de Felix Kersten, ou l'histoire fascinante d'un malade et de son médecin qui monnaya ses services en libération de prisonniers.

    Voici l'histoire d'une incroyable relation entre un patient et son médecin.
    Le premier, Heinrich Himmler, dirige la SS, organisation nazie tentaculaire qui fait régner la terreur sur toute l'Europe. Le second, Felix Kersten, médecin finlandais, dispose d'un don particulier : il est le seul, en Allemagne, capable de soigner le Reichsführer.
    Entre mars 1939 et avril 1945, Kersten soulage Himmler de ses maux en échange de milliers de libérations de prisonniers dont des juifs. Tour à tour manipulé et manipulateur, il s'affronte à l'aveuglement et la folie d'un homme, au coeur de l'une des plus grandes tragédies du xxe siècle.

  • Le pur et l'impur

    Colette

    • Fayard
    • 26 Mai 2004

    Dans sa première version, le volume était intitulé Ces plaisirs. Une citation précisait le sens des points de suspension : « ces plaisirs qu'on nomme, à la légère, physiques. » où les virgules mettaient en valeur l'expression « à la légère ».


    Loin de toute théorie, ce dont elle s'est toujours bien gardée, Colette évoque les différentes formes du plaisir, qu'elle a parfois expérimentées, le plus souvent observées.


    Ce récit, comme elle qualifie le volume, touche aux sujets les plus périlleux : la tentation des paradis artificiels, la simulation du plaisir par la femme pour rassurer son amant, les « travaux forcés » auxquels ses amantes soumettent un don Juan, l'homosexualité vue de Sodome puis de Gomorrhe.


    On ne trouvera pas la moindre trivialité, aucune complaisance, ni, à l'opposé, le plus petit soupçon de condescendance, pas même un jugement de valeur dans ces pages, seulement une chaleur, une attention, une sensibilité, une délicatesse, comme seule Colette, qui sut toujours se tenir hors des préjugés dans ces domaines, pouvait en manifester.

  • Ne pleure plus, Marie

    Janine Boissard

    • Fayard
    • 20 Octobre 2021

    «Madame, vous venez de trouver dans votre boîte cette lettre signée d'un inconnu. S'il vous plaît, ne la jetez pas, acceptez de la lire même si, sous le règne du roi Internet, une vraie lettre, sur du vrai papier, écrite à la main : une «lettre hirondelle» comme dans la chanson, peut vous paraître inopportune.».

    Lorsque Marie lit ces quelques mots, comment imaginerait-elle qu'ils sont le début d'une aventure qui va bouleverser sa vie?

  • Les hontes

    Jean-Eric Boulin

    • Fayard
    • 5 Janvier 2022

    Dans la France endeuillée par le terrorisme, un couple se déchire sur ce que devrait être « un homme », entre virilisme darwinien à rebours de l'histoire et reste de foi en l'humanisme.

    Un jeune Marseillais prépare un long article sur le renouveau du fascisme en Europe. Il suit aussi, de loin en loin, la carrière de son ami d'enfance, Reda, entré en politique.
    Mais les attentats qui endeuillent la France brouillent les repères. Crispation identitaire, désir de revanche voire de « châtiment », défiance, paranoïa : la haine se répand partout. Le journaliste et sa compagne se disputent : elle voudrait un homme qui la protège ; il juge cette conception dépassée. Quant à Reda, il ne sait plus quoi faire de ses ascendances algériennes...
    Entre virilisme darwinien à rebours de l'histoire et reste de foi en l'humanisme, livrés au chaos du monde, deux amis aux trajectoire différentes tentent de redéfinir ce que c'est qu'être un homme.

empty