• Voici un livre de Mémoires qui nous révèle la formation d'un des esprits les plus brillants de l'Afrique noire. Amadou Hampâté Bâ raconte ici sa petite en-fance et son adolescence, à l'époque où, dans le Mali du début du XXe siècle, il s'initiait aux traditions ancestrales, fréquentait l'école française en même temps que la coranique, courait la savane, découvrait le colonialisme et s'apprêtait à devenir l'un des derniers grands dépositaires d'une civilisation orale en pleine mutation.

    Roman d'aventures, tableau de moeurs et fresque historique, ce livre restitue dans une langue savoureuse et limpide toutes les richesses, les couleurs et la vie du grand récit oral africain, et donne une belle leçon d'humour, de tolérance et d'humanité.

    Ajouter au panier
    En stock
  • ( njeddo dewal, mère de calamité aux premiers âges du peuple apparut une terrible sorcière, njeddo dewal, mère de toutes les calamités, suscitée par dieu lui-même pour punir les peuls de leurs péchés...
    Au fil de multiples aventures à la fois féeriques et fantastiques, seul bâgoumâwel, enfant miraculeux, pourra finalement triompher de la formidable puissance maléfique de njeddo dewal.
    ( kaïdara le voyage initiatique de trois compagnons, à travers un pays souterrain parsemé de rencontres symboliques et mystérieuses, vers la demeure du "lointain et bien proche kaïdara", dieu de l'or et de la connaissance.
    Sur le chemin du retour, un seul sortira victorieux de toutes les épreuves.

  • Amkoullel, l'enfant peul, maintenant âgé de vingt-deux ans, entame dans ce deuxième volume de Mémoires sa carrière de jeune fonctionnaire de l'administration coloniale en Haute-Volta (Burkina-Faso). Après un long voyage au cours duquel il commence à noter tous les récits oraux dont il deviendra le dépositaire, le jeune homme un peu naïf du début se marie, fonde une famille et devient, à travers mille aventures cocasses, émouvantes ou dramatiques, un homme sage capable de porter sur le monde un regard perspicace, subtil et rigoureux.

    Mais c'est la formidable énergie de ce récit qui frappe le plus : par-delà son caractère autobiographique, c'est un tableau fascinant et vivant de l'Afrique coloniale de cette époque qu'il offre. On se délecte des anecdotes rapportées avec une verve et un humour inimitables, on savoure l'extraordinaire galerie de portraits de chefs coloniaux aux surnoms évocateurs. Au fil du récit se dessine une évolution spirituelle qui trouve son accomplissement à la fin de l'ouvrage, en 1933, lorsque l'auteur, de retour au Mali, reçoit de son maître spirituel Tierno Bokar les enseignements d'amour et de tolérance qui, dit-il, vont féconder le reste de sa vie.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Amadou Hampaté Bâ, grand défenseur de la tradition orale africaine, raconte ici l'histoire de Wangrin, l'homme qui parviendra à se hisser au sommet de la puissance et de la fortune en bravant impunément la chance. Il réussira même le suprême exploit de rouler les "Dieux de la Brousse" : Messieurs-les-Administrateurs coloniaux ! Mais il arrive que les dieux se fâchent...

    Écrivain, historien, ethnologue et poète, Amadou Hampaté Bâ est aussi l'un des plus grands spécialistes de la culture peule et un conteur au talent formidable.

  • il y a très longtemps, au pays des baobabs géants aux branches cuivrées, vivait une colonie de lièvres appelée famille bodiel.
    c'est là que grandit petit bodiel, un vaurien sale, paresseux et gourmand qui ne pense qu'à dormir et à regarder les jeunes filles lièvres quand elles se baignent toutes nues. mais petit bodiel ne manque ni d'ambition ni d'intelligence. pour empêcher sa mère de mourir d'inquiétude à son égard, et bien décidé à devenir le roi de la savane, il demande à dieu de lui accorder la ruse et ses pouvoirs miraculeux...
    " il était une fois en afrique " et l'enchantement commence. après petit bodiel, grand conte traditionnel peul, amadou hampâté bâ, le maître conteur au style inimitable, vous invite à découvrir une collection unique de fabliaux, contes, légendes, trésors de la mémoire de son pays.

  • Vivacité, d'humour et de poésie qui est le sien. Qu'il s'agisse de grands récits d'aventures mêlés de fantastique, de satires morales ou sociales, on y trouvera de nombreux sujets de réflexion. Ces contes projettent en effet une lumière particulière sur les défauts et qualités de la nature humaine, stigmatisent certaines tares sociales, ou encore, à travers les aventures de personnages d'exception cachés sous des dehors repoussants, nous invitent à ne jamais juger d'après les apparences...

  • Au début de ce siècle, au coeur de l'Afrique, au Mali, la lumière de Dieu a brillé sur un homme : Tierno Bokar, que l'on appelait le Sage de Bandiagara. Cheikh de la confrérie soufi Tidjaniya, Tierno Bokar fut une pure et haute figure non seulement de l'islam en Afrique noire, mais de la spiritualité universelle.
    Sa vie est retracée dans ses lieux et dans son contexte politique et religieux pour situer la parole et l'enseignement du maître, qui font l'objet des deux autres parties de l'ouvrage.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Sept contes africains : sept histoires merveilleuses et savoureuses.
    Dans une édition annotée et commentée pour les 6e.L'anthologie * Dans la savane africaine, on raconte depuis des siècles des histoires merveilleuses qui permettent de comprendre les secrets du monde, la morale humaine et la vie comme elle est...

    Transcrits par Hampâté Bâ, les sept contes de ce recueil nous transportent de façon magique sur ce continent lointain, à l'époque où " l'homme et les animaux parlaient le même langage ".

    * Une anthologie en lien avec l'objet d'étude " Contes et récits merveilleux " du programme de français en sixième (6e).Les compléments pédagogiques Par Laurence Mokrani.
    * Soigneusement annotés, les contes sont associés à un dossier illustré, qui comprend :
    - un guide de lecture intitulé " Sept contes venus d'Afrique ", avec des repères, un parcours de l'oeuvre et un groupement de documents sur le thème des relations entre hommes et animaux dans les contes, - une enquête documentaire, " Qui sont les Peuls ? ".* Et, sur www.classiquesetcie.com, un guide pédagogique et des fiches photocopiables pour l'enseignant. 

  • établi et le bonheur familial ? Les trois contes initiatiques proposés dans ce recueil posent de drôles de questions. Plongé dans le monde imaginaire de l'Afrique traditionnelle, où les animaux et les hommes se mêlent et se répondent. le lecteur s'amuse et s'interroge.
    Ainsi il observe la vie, guidé en cela avec humour par Amadou Hampâté Bâ qui affirme : "Un conte est un miroir où chacun peut découvrir sa propre image

  • Voici, pour la première fois réunies en un unique volume, les mémoires d'Amadou Hampâté Bâ, le grand défenseur des cultures orales africaines et du dialogue entre les civilisations. Ce témoignage (qui couvre les années 1900 à 1933), d'une ampleur et d'une richesse exceptionnelles, constitue certainement l'oeuvre la plus importante de l'auteur.
    Loin de s'attacher à la forme habituelle de l'autobiographie, Amadou Hampâté Bâ, servi par la prodigieuse mémoire des peuples de tradition orale, revisite les souvenirs d'une enfance et d'une adolescence bousculées par des événements familiaux et bientôt politiques. Dans Amkoullel, l'enfant peul (Actes Sud, 1991 ; Babel n° 50), il présente ainsi la vie des Maliens (nourris de l'enseignement du français en même temps que des principes de l'Islam), alors aux prises avec les contraintes de la colonisation. On y voit défiler une étonnante galerie de portraits, d'Africains comme d'administrateurs français dépeints avec verve.
    Au début du second volume, Oui mon Commandant (Actes Sud, 1994 ; Babel n° 211), l'auteur, alors âgé de vingt-deux ans, entame sa carrière au sein de l'administration coloniale. De Ouagadougou à la Haute-Volta, il apprend à côtoyer ses supérieurs hiérarchiques. C'est durant cette période qu'il se marie, fonde une famille et voyage en commençant à noter tous les récits oraux dont il deviendra peu à peu le dépositaire. L'ouvrage s'achève en 1933 lorsqu'à son retour au Mali, en homme mûri, il retrouve son maître Tierno Bokar.
    A la fois roman d'aventures, document sociologique et vaste fresque historique, ces mémoires portent la marque d'un humanisme et d'un esprit de tolérance qui leur confère une véritable dimension universelle et en font sans doute l'une des oeuvres maîtresses d'Amadou Hampâté Bâ.
    A travers ce témoignage unique, où l'humour surgit à chaque page, et où la curiosité et la soif de savoir sont omniprésentes, on peut comprendre la trajectoire qui mènera un jour l'enfant de Bandiagara jusqu'à l'Unesco où il lancera, pour appeler au sauvetage des traditions orales, la phrase que l'on sait : "En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle".

  • Je suis à la fois religieux, poète peul, traditionaliste, initié aux sciences secrètes peule et bambara, linguiste, ethnologue, sociologue, théologien, mystique musulman, arithmologie et arithmosophe.
    J'aime rire et faire rire. sous cet angle, je ne suis pas loin des comédiens. je suis conteur. adages, conseils, quatrains mystiques, fables didactiques, documents originaux (le superbe arbre généalogique d'el hadj omar dessiné par amadou hampâté bâ lui-même), manuscrits, répliques savoureuses prononcées au cours d'entretiens ou de causeries. se mêlent ici aux photographies de philippe dupuich, parti en 1998, sur les traces damkoullel, l'enfant peul.

    Orchestré en quatre parties dont les titres (je suis, je n'ai jamais cessé d'être un enfant, a l'école du caméléon et vous avez dit hampâté bâ le sage ?. vous voulez rire) sont autant de clefs, le livre invite à rencontrer ou à retrouver un homme riche, multiple et toujours surprenant, à revisiter grâce aux photographies les lieux qui l'ont vu naître et grandir, et à fréquenter une véritable école du bonheur.

  • A l'aube des temps, alors que le peuple peul vivait encore au paradis perdu de Heli et Yoyo, apparut la terrible sorcière Njeddo Dewal, suscitée par Dieu lui-même pour punir les Peuls de leurs péchés. Ce grand conte féérique et fantastique, véritable épopée s'étendant sur trois générations, illustre la lutte éternelle, constamment renouvelée, entre le Bien et le Mal, le Bien étant ici incarné par un enfant dont la malice, l'intelligence et finalement l'abnégation pourront seuls triompher de la puissance maléfique de Njeddo Dewal.

  • Ce conte traditionnel peul, drôlatique et truculent, est restitué par Amadou Hampâté Bâ dans un style plein de saveur et d'humour. On y suit les aventures d'un malin petit lièvre qui, grâce à sa seule ruse, parvient à rouler les plus gros personnages de la brousse... car le meilleur appât pour attraper un homme, c'est de lui promettre ce qu'il désire... . Derrière son aspect récréatif, le conte recèle maintes leçons pour lecteurs de tous âges : sur l'éducation, la psychologie humaine, voire la spiritualité et l'initiation.

  • Anciennement publié aux Nouvelles Editions Africaines d'Abidjan, repris et réédité par les Nouvelles Editions Ivoiriennes, le présent ouvrage reproduit une conférence donnée par Amadou Hampâté Bâ à Niamey, en 1975, devant la Commission épiscopale des rapports avec l'Islam. L'auteur y rappelle - on ne le sait pas toujours - la place éminente occupée par Jésus fils de Marie dans la révélation coranique et dans la vénération des musulmans.

empty