• Les forces de police, alertées sur des dérives sectaires, ont dû intervenir hier dans la vallée de la Volane, au lieu-dit Le Hameau. Sur les trente-cinq habitants et membres de la « Nouvelle Arche », trente-quatre, parmi lesquels le gourou et vingt et un enfants, ont été portés disparus. Ne restait sur place qu'une adolescente : dans un état de santé critique, elle serait restée enfermée plusieurs jours sans nourriture dans la salle dite « de Purification ».

    Abigaëlle se réveille à l'hôpital, loin des siens, entourée de « Rampants » : à son chevet, des infirmières, un docteur, des policiers et un psychologue se relaient. La jeune fille tâche de mettre en mots ce qu'elle a vécu, pour faire avancer l'enquête et s'émanciper enfin du système idéologique qui la tenait enfermée.

  • Cassius

    Catherine Locandro

    Dans les années 50, aux États-Unis, la ségrégation bat encore son plein. Malgré leur jeune âge et l'amour protecteur de leur mère Odessa, Cassius et Rudy en subissent la violence au quotidien. Ils encaissent les inégalités comme autant de coups. Jusqu'au jour où l'aîné des deux frères découvre la boxe... Dans les gymnases, la couleur de peau importe peu. Sur les tapis et les punching-balls, les distinctions s'effacent dans une même odeur de sueur. Jab ! Crochet ! Uppercut ! Pour Cassius, progresser devient rapidement une obsession. Il pratique chaque jour et gagne peu à peu en technique et en endurance, aidé en cela par son entraîneur Angelo Dundee. Sur le ring, son énergie est stupéfiante, et son jeu de jambes si rapide qu'il fait penser à une danse. Ses adversaires peinent à suivre le rythme ! Et ce n'est encore qu'un début...
    Catherine Locandro raconte avec sensibilité et passion le parcours et l'ascension extraordinaire de celui que l'on surnommait « The Greatest », l'un des plus grands boxeurs de l'histoire.À partir de 13 ans

  • Un jour Gabrielle s'aperçoit qu'une jeune femme vient d'emménager chez Sacha, son voisin du dessus, un garçon discret. Elle s'appelle Anna et Gabrielle commence à l'apprivoiser, non sans difficultés car sa nouvelle voisine est craintive. La curiosité de Gabrielle est attisée par certains détails troublants. Avec une bienveillance intrusive, elle flaire un secret tout proche, et mène son enquête sans voir la tragédie qui se dessine.
    Le roman de Catherine Locandro s'impose par sa limpidité, au fil d'un récit subtil et envoûtant.

  • Luca, professeur de philosophie d'une cinquantaine d'années, prend chaque jour son café au comptoir de l'Alfredo, sur la Via Trevizo, à Rome, en attendant le début des cours. Un matin, au hasard d'un article de journal, il retrouve un ancien amour, une femme qu'il a follement aimée puis perdue, près de trente ans auparavant. Elle était alors une star internationale, et lui, pas grand-chose. Le secret de leur liaison, dévoilé au grand jour, oblige Luca à reprendre le douloureux chemin des souvenirs...

  • Dans une chambre de bonne du 9e arrondissement, jonchée de magazines, de photos et de bouteilles vides, on découvre un cadavre... Encore un drame de la solitude. Pour l'état civil, Liliane Garcia avait 65 ans, morte oubliée de tous, ou presque. Pour les cinéphiles, c'était Lila Beaulieu, éternelle starlette d'un seul et unique film. Sa jeunesse, sa beauté lui en promettaient d'autres. Mais la gloire n'a pas duré.
    Au moment de se souvenir, douze témoins (son ex-mari, son médecin légiste, sa bistrotière...) refont le film de son ascension et de sa déchéance. Flash-back.

  • Lorsqu'elle pousse la porte de l'agence de détectives privés Azur Enquêtes, Frédérique a en main une photo. Celle de son père, ancien combattant d'Indochine. Il y figure en compagnie d'une inconnue. À Nice, ville de son enfance, elle espère retrouver la trace de cette femme blonde au teint pâle et au sourire timide. Mais, à trente-neuf ans, ce qu'elle souhaite bien plus encore c'est découvrir qui était ce légionnaire secret. Quitte à reconstruire son roman familial. Dans un labyrinthe de souvenirs, Frédérique convoque ses aïeux et entrecroise trois générations marquées par la douleur et l'injustice.

    « Une plongée dans le passé pour reconstituer le présent... Il n'en faut pas plus pour faire une histoire captivante. » Femme Actuelle

  • Face au pacifique

    Catherine Locandro

    Mona n'a de Los Angeles que des images de cinéma. Alors, quand sa meilleure amie lui propose d'aller y passer deux mois pour réaliser une interview, elle se dit pourquoi pas.
    Elle, la quarantaine engourdie par la dépression, dévastée par une rupture.
    Elle, tranchant tellement avec son environnement, étrangère à tout, ville, pays, chaleur.
    Elle, absente d'elle-même, qui accepte pourtant et prend son envol. Pourrait-elle, sous  le soleil californien, entre rencontres et introspection, se perdre un peu plus ou trouver, enfin, la route qu'il lui faut ?

    « Avec pour toile de fond les sublimes paysages californiens, Catherine Locandro réussit l'exploit, dans son quatrième roman, à la fois intrigant et nostalgique, de nous tenir en haleine jusqu'à la dernière ligne. Un vrai bonheur ! » Point de vue

  • Ce soir-là, je ne redescendis pas sur le trottoir.
    Je regagnai ma chambre habituelle et me livrai à une introspection minutieuse. La conclusion de cette plongée en moi-même tenait en deux questions-réponses très simples : avais-je eu peur ? Non. Allais-je recommencer Oui. Le lendemain, j'achetai des porte-jarretelles à ma taille. "

  • Soeurs

    Catherine Locandro

    « Je lui parlais. Malgré la colère, malgré cette volonté âpre de l'oublier, de l'ignorer, je lui parlais sans cesse. Un monologue intérieur qui soulignait chacun de mes actes, les expliquait. Je prenais ma soeur à témoin, je lui rendais des comptes. En dépit de l'éducation catholique que je recevais, je ne croyais pas en Dieu. Mais j'avais ce que certains appellent la foi, cette impression vague et qui se passe de preuves d'une présence invisible et persistante, à mes côtés. Ma soeur était un ange païen, penché par-dessus mon épaule.
    J'avais la conviction inexplicable qu'elle savait tout de moi. »
    Une jeune femme reçoit des nouvelles de sa soeur aînée, disparue depuis plus de vingt ans. Mais celle-ci ne revient pas seule : des fantômes l'accompagnent...


  • Nathan a promis à sa mère de ne pas partir avant elle.
    Maintenant qu'elle est morte, il est libre de mourir. Gabriel habite un grand appartement vide. Il est l'assistant d'un dénommé Marcus, tueur à gages. Secrète, sans attaches, Angèle vit d'hôtel en hôtel. Entre débauche et trafic, trois êtres mystérieux promènent leur solitude, leur désespoir et leurs déceptions dans une vile sans nom. Double jeu, double visage, le trio va se chercher, se croiser - parfois sans s'en apercevoir - et jouer à la vie, à la mort, un ballet d'ombres.
    décor aux reflets bleu nuit, bande-son de Chet Baker, ce scénario puise sa force dans l'épure jusqu'au choc final.

empty