• Fraîchement débarqué au Québec, un écrivain français se retrouve catapulté dans le monde remuant des garderies montréalaises. Croisant la route de Lulu l'hyperactif, de Mathieu le Zen Master ou de Tiah la princesse inuit, il apprend à connaître " la Belle Province " à travers ses enfants, ses éducatrices, ses routines et ses grèves. Galerie de portraits, compilation poétique et mordante de deux cents journées de travail, Ca fait longtemps qu'on s'est jamais connu est la découverte d'un Québec carrefour pacifique de toutes les cultures, où les langues se mêlent dans un joyeux désordre identitaire.
    Un Québec frappé de plein fouet par l'austérité, qui " ferme sa gueule et s'organise ". C'est aussi le témoignage d'un infiltré parmi des êtres fragiles, bouillonnants. Une déclaration d'amour aux petites gens, résistants magnifiques, excentriques et exaltants.

  • Crevasse

    Pierre Terzian

    "Tu te sens bien dans cette chambre.
    Ça te ressemble, il n'y a rien d'attachant. Rien n'est précisément posé là pour rendre la vie acceptable. C'est un lieu qu'on oublie où tu disposes ton nécessaire. La table, la poignée, le papier peint, le cadre du lit, les volets horizontaux, tout est marron. C'est un fanatique des merdes de chien qui a décoré l'hôtel. Ça sent la cigarette". Crevasse, ou la vie d'un "mis de côté" transcendée par une prose âpre et lumineuse.

  • Le dernier cri

    Pierre Terzian

    • Sun sun
    • 11 Septembre 2017

    Dans les années 2000, quelque part entre le 11-Septembre et l'avènement de Facebook, dans un monde de l'art dopé aux faux-semblants, dévasté par une guerre des égos qui contemplent leur propre reflet, deux artistes en déshérence, Klaus et Anna, cherchent à renouer avec un réel dont ils avaient pourtant voulu s'extraire. La liberté organisée de leur existence millimétrée a dévoré ce qu'il restait de l'urgence de créer. Il leur faut réapprendre à parler, à écrire, pour reconstruire une identité fracturée. Mais y-a-t'il encore quelque chose à dire ? Autour d'eux, la réalité s'est soumise à la loi des écrans, au triomphe des médiocres, à la dictature du bruit. Même les voix qui prônent la dissidence finissent par tourner en dérision leur quête de sincérité. Pourtant, Klaus et Anna résistent. Leur rédemption ne pourra passer que par un cheminement côte-à-côte, par la reconstruction d'un monde fragile, d'une simplicité retrouvée.

  • Une lettre poétique adressée aux auteurs des attentats du 13 novembre 2015 qui retranscrit la parole de ceux qui tentent de penser avec dignité et espoir, par-delà l'émoi.

  • A partir de la longue saga en douze volumes de l'écrivain coréen JO Jong-nae (parue chez L'Harmattan), l'auteur a transcrit une pièce féroce en reprenant les principaux faits et personnages du roman dont l'action décrit l'occupation japonaise (1905-1945). Ce texte théâtral vise à faire réfléchir sur l'histoire de cette contrée et sur les responsabilités des différentes puissances en présence.

empty