• Une petite île dans le canal du Mozambique : Mayotte. Une nature et une mer généreuses : les ingrédients nécessaires pour que sa cuisine d'inspiration africaine, trouve son originalité dans l'utilisation exclusive des produits locaux. Principalement à base de poissons, de légumes et de fruits, le tout souvent grillé, ces recettes traditionnelles n'ont rien à envier à celles que l'on nous propose pour les pique-niques d'été par exemple, ou les régimes riches en fruits et légumes. La population mahoraise, dans son environnement idyllique, aurait-elle au fil du temps trouvé la cuisine idéale : adaptée à la nature qui l'entoure tout en étant saine et gourmande ? Ce livre vous propose d'en apprécier l'exotisme, les saveurs et la fraîcheur.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Sous les filaos au bord de la mer, une odeur d'épices s'élève des marmites posées sur le feu de bois.
    Les enfants s'amusent en attendant que les parents et amis patientent en discutant, riant tout en préparant les feuilles de bananier qui serviront d'assiettes pour déguster le cari qui mijote lentement...
    Véritable art de vivre, le manger créole, est une cuisine aux multiples saveurs, haute en couleurs, riche en parfums mais surtout un véritable moment de partage et de convivialité.
    Suivez les recettes et tant pis s'il n'y a pas de feu de bois, l'important est que tout le monde se retrouve autour d'une table et partage un moment de bonheur...

  • La reunion

    Roland Bénard

    • Orphie
    • 18 Mars 2002

    Le soleil tombe en laissant derrière lui cette ambiance orangée caractéristique des fins de journée dans l'Océan Indien ; en même temps s'élèvent les arômes épicés des mets qui mijotent dans les marmites posées sur le feu de bois...

    Cuisine aux savants mélanges, aux multiples saveurs, haute en couleur, la cuisine authentique de la Réunion détient en elle toute la force et la spécificité de l'île.

  • A l'ombre des filaos ou à un coin de rue, les occasions ne manquent pas pour trouver une carriole ambulante et goûter aux plats mauriciens.
    En milieu de matinée ou pour le déjeuner, les marchands vous proposeront des dhals puris, des chapatis, des faratas, des samoussas, des gâteaux piments ou une fricassée de foie à manger sur le pouce dans un pain rond ou accompagnée de riz. en fin de journée, les gargotes improvisées vous permettront de goûter aux saveurs des plats mauriciens inspirés des cuisines chinoise, française, indienne, et enrichis des produits locaux : ourite en salade, vindaye de poisson, daube de cerf, shop-suey, briani.
    Sucrée, salée, aigre ou pimentée, la cuisine mauricienne est un mélange de saveurs et de couleurs pour le plaisir des papilles.

  • Un ouvrage complet et professionnel qui met la cuisine Réunionnaise authentique à la place qu'elle mérite.

  • Pour la première fois à La Réunion, un guide vous propose de vous faire découvrir les plus belles cascades et bassins. Passionnés de nature, les auteurs ont voulu référencer tous les sites accessibles par des moyens simples, sans équipement particulier, allant de 10 mn à 9 h de marche.
    Les itinéraires sont adaptés aux enfants, aux familles, aux marcheurs moyens, qui pourront profiter de sites grandioses, mais également aux marcheurs aguerris qui auront la chance d'explorer des sites encore vierges. Toutes les balades comportent des informations détaillées sur la durée, le dénivelé, l'itinéraire, ainsi qu'une carte et des coordonnées GPS.

  • Le 4 novembre 1493, Christophe Colomb, en quête de la route des Indes, débarque à Karukera, «l'île aux belles eaux». Ébloui par la luxuriance des paysages qui s'o rent à ses yeux, il croit peut-être avoir trouvé l'Éden : «Es una maravilla !» se serait-il écrié. Le présent ouvrage se propose de recenser quelques-unes des plus belles vues panoramiques de la Guadeloupe d'hier et d'aujourd'hui.

    «Île de rêve», «les clefs du paradis», si le soleil et les plages dorées sont bien au rendez-vous des touristes, la Guadeloupe ne saurait se limiter à ces clichés réducteurs. Découvrez tout sur la Guadeloupe : le fort Delgrès, Capesterre-Belle-Eau, Vieux-Habitants, Baie- Mahault, Deshaies, Valombreuse, la pointe de la Grande Vigie, Port-Louis, Pointe-à-Pitre, Saint-Claude, La Soufrière, le saut du Matouba, Le Gosier, les îlets, la distillerie Bellevue...

  • La cuisine guyanaise est un kaléidoscope de saveurs et d'originalité avec une tradition culinaire influencée par les origines de sa population venue de presque toutes les nations.
    Créole, chinoise, africaine, brésilienne et européenne, cette cuisine s'enrichit de produits locaux dont les plus traditionnels sont offerts par la forêt amazonienne : l'awara, le comou et les gibiers, subtilement relevés par des épices comme le piment de cayenne dont il existe plusieurs variétés. il ne vous reste plus qu'à accompagner vos plats de riz ou de couac pour vous régaler. bon appétit !.

  • « Quelle merveille ! » se serait écrié Christophe Colomb en découvrant la majestueuse beauté des chutes du Carbet. Ce n'est certes pas sans raison que les Amérindiens, premiers habitants de l'île, ont surnommé celle-ci Karukera, c'est-à-dire « l'île aux belles eaux ». Le paysage guadeloupéen se décline en tant de variantes, des sommets de la Soufrière au Pain de sucre des Saintes, de la Pointe-des-Châteaux à la barque renversée de la Désirade, de la Grande Galette de Marie-Galante au Grand Cul-de-Sac marin où s'ébattaient autrefois les lamantins, qu'elles semblent relever de mondes différents. Entre paysages encore vierges et forteresses en ruines, entre réserves naturelles et villes façonnées par l'homme, l'Essentiel du paysage guadeloupéen tente de cerner l'essence de l'île papillon dont le passé parfois douloureux explique les soubresauts de l'histoire d'aujourd'hui.

empty