L'origine de l'art baroque à Rome (édition 2005)

Traduit de l'ALLEMAND

À propos

L'origine de l'art baroque à rome est la publication posthume (1907) des notes d'un cours professé par aloïs riegl à l'université de vienne en 1898-1899.
Le grand historien d'art autrichien, qui avait consacré ses cours de 1897 à 1899 à la grammaire historique des arts plastiques et venait de publier en 1901 son industrie artistique du bas empire, apparaît donc ici dans la pleine maturité de sa pensée. ayant présent à l'esprit l'essai de wölfflin, renaissance et baroque (1888), qui aborde le même problème, riegl propose une interprétation plus dynamique de l'histoire des formes, fondée sur la notion pour lui fondamentale de kunstwollen (ou " vouloir artistique ").
Procédant par opposition de polarités à la fois théoriques et historiques, riegl associe aux catégories formelles des catégories psychologiques qui leur sont indissociablement liées comme les deux aspects d'une même attitude fondamentale. dans cette optique, l'essor du baroque apparaît comme le développement dans le kunstwollen italien de valeurs plus spécifiquement caractéristiques du kunstwollen du nord.
Le jeu des caractérisations par oppositions, oú la conscience du nord est toujours présente dans l'analyse du sud, comme celle du présent dans le regard sur le passé, n'est pas le moindre attrait de cette étude pénétrante, riche en analyses exemplaires du maître viennois.


Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art


  • Auteur(s)

    Aloïs Riegl

  • Éditeur

    Klincksieck

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    11/05/2005

  • Collection

    L'esprit Et Les Formes

  • EAN

    9782252035290

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    210 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    300 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Aloïs Riegl

Historien de l'art autrichien, Aloïs Riegl
(1858-1905) a dirigé le département des textiles du
Musée des arts industrielsSon oeuvre fondamentale,
Questions de style, est centrée sur la question de
l'ornement. Il a contribué à ouvrir le champ de l'histoire
de l'art à des périodes, des supports ou des genres alors
jugés "mineurs". Il pose le concept de Kunstvollen, de
"vouloir d'art" et avance l'idée que l'oeuvre d'art est
comprise comme une forme de pensée et l'expression
d'une conception du monde.

empty