À propos

Priscilla Layne, professeure d'allemand afro-américaine aux origines caribéennes, s'est longtemps vue considérée comme une « Oreo » : jugée trop proche des Blancs par ses camarades noires, elle était également rejetée par les Blancs qui ne la voyaient pas comme l'une des leurs. C'est son histoire qui nous est transmise, depuis sa petite enfance marquée par les discriminations sexuelles, raciales et sociales, son adolescence rebelle où elle décide de se faire skinhead, de gauche, pour devenir une rude girl,
jusqu'à ses études à l'étranger et ses choix professionnels.
Mais Birgit Weyhe s'étant vue accusée d'appropriation culturelle lors d'un colloque dans une université américaine, elle est prise de doutes lorsqu'elle décide de consacrer une bande dessinée à Priscilla Layne. Ainsi le récit de cette trajectoire hors du commun se double-t-il d'une véritable mise en abyme du travail de création, car l'artiste, interpelée par son personnage principal, est amenée à s'interroger sur le moindre de ses choix, narratif ou esthétique. En résulte un ouvrage unique, qui mêle questions de classe, de race et de genre, et offre une réflexion puissante sur la place et les devoirs de l'artiste lorsqu'il ou elle s'empare de la trajectoire de personnages réels.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Documentaire / Société


  • Auteur(s)

    Birgit Weyhe

  • Traducteur

    ELISABETH WILLENZ

  • Éditeur

    Cambourakis

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    06/03/2024

  • EAN

    9782366248562

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    312 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    988 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Birgit Weyhe

Née à Munich en 1969, Birgit Weyhe a passé son enfance et sa jeunesse en Afrique de l'Est avant de revenir en Europe pour ses études. Peintre, illustratrice et auteure de bande dessinée, elle expose régulièrement depuis 2005 dans des galeries à Hambourg et Berlin et lors de nombreux festivals internationaux.
Elle a participé à plusieurs publications collectives, notamment, en 2010, au Monde diplomatique en bande dessinée.
En 2008 elle publie Ich Weiss aux éditions Mami Verlag, livre très bien accueilli par la critique allemande, mais c'est La Ronde, son travail le plus ambitieux jusqu'à aujourd'hui, qui l'impose comme l'un des auteurs les plus importants de la scène indépendante allemande.

empty