À propos

Dans l'Europe chrétienne des siècles passés, les enfants qui mourraient à la naissance étaient innombrables. Pour éviter à l'âme de ces enfants d'errer jusqu'à la fin des temps, on exposait leurs corps devant l'image d'une Vierge miraculeuse, parfois des semaines durant, avec l'espoir qu'ils donnent un signe de vie, ce qui permettait de les baptiser ; grâce à ce « répit », leur âme pouvait rejoindre le paradis et échapper aux Limbes.
Ce livre est le résultat d'une longue enquête à travers l'Europe sur cette croyance en un miracle pas comme les autres, qui remonte au moins au XIIe siècle, mais que l'Eglise n'a condamné officiellement qu'au siècle des Lumières, et qui a perduré dans certaines régions jusqu'à la Première Guerre mondiale. Totalement oubliées aujourd'hui, bien qu'il existe encore de nombreux lieux les attestant, ces croyances et les dévotions qui leur étaient liées constituent un fait culturel majeur. Les dizaines de témoignages réunis dans ce livre sont autant d'« histoires de vie ». Au-delà du drame humain qu'ils révèlent, ils permettent d'éclairer les inquiétudes métaphysiques des
contemporains, et nous révèle une conception de la vie et de la mort, qui a imprégné les mentalités pendant des siècles.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire


  • Auteur(s)

    Jacques Gelis

  • Éditeur

    Audibert Louis

  • Distributeur

    Audibert Louis

  • Date de parution

    13/04/2006

  • EAN

    9782847490688

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    396 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    550 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty